Révolution-bleue

Ce forum a pour objectif d'organiser la résistance en région.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 F. Fillon : « La gauche est en train de s'effondrer »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: F. Fillon : « La gauche est en train de s'effondrer »   Jeu 15 Mar 2007 - 9:41

Le Bien public-les Dépêches : Vous avez déclaré hier matin, à propos d'un ministre du gouvernement Villepin, Azouz Begag, qui ne soutiendra pas Nicolas Sarkozy, que vous n'avez jamais mesuré sa valeur ajoutée ?
François Fillon : « C'est la vérité. Je ne sais pas à quoi a servi M. Begag. J'ai toujours été très choqué qu'un ministre en charge de la diversité s'oppose publiquement à un autre membre du gouvernement. Cela ne fait pas partie des règles de la démocratie. Un gouvernement, c'est solidaire. S'il y a des difficultés, on les règle par des décisions, un arbitrage du Premier ministre. On ne laisse pas, à longueur de journées, un ministre critiquer l'action d'un autre. Quand on regarde les deux bilans - je ne sais pas si on peut les mettre en parallèle - il y a un ministre qui a un vrai bilan, une action et un autre dont on a du mal à voir quelle était la vraie signification de son ministère et de son rôle ».
BP-LD : Comment analysez-vous la montée de François Bayrou, le tassement, dans les sondages, de Nicolas Sarkozy.
F.F. : « Pour moi, il n'y a pas de tassement de Nicolas Sarkozy. Tout le monde sait, depuis le début, que le candidat de l'UMP - qui fait la course en tête depuis des mois - ne fera pas 35 % des voix. Ce n'est pas possible. Cela ne correspond pas aux réalités politiques de notre pays. Nicolas Sarkozy est très au-dessus des scores des candidats de droite des autres élections présidentielles. La montée de François Bayrou est due à une cause : l'effondrement de la gauche. La gauche est en train de s'effondrer parce qu'elle n'a pas travaillé. La gauche française est la plus archaïque des gauches européennes. Après l'échec de 2002, après que Lionel Jospin a été battu au premier tour de l'élection présidentielle, le parti socialiste aurait dû faire un gros effort de rénovation de sa pensée. Il avait le temps. Ils étaient dans l'opposition. Le parti socialiste n'a pas accompli ce travail de rénovation que nous avons réalisé avec Nicolas Sarkozy en revenant sur un certain nombre de nos certitudes. Le parti socialiste n'a pas regardé ce qui se passait en Europe, ce que faisaient les autres socialistes européens, les conséquences de la mondialisation sur l'économie française, les changements dans la société. Il s'est persuadé que sa victoire aux régionales - une victoire qui avait peu à voir avec le PS et beaucoup avec la crise de conscience qui caractérise la vie politique française - signifiait sa victoire tout court, celle de ses idées. Du coup, ils sont arrivés à l'élection présidentielle dans une situation d'impréparation idéologique extrêmement sérieuse. C'est cela qui donne à François Bayrou, de manière assez artificielle, une sorte de grand ballon d'oxygène. Il n'y a plus d'écologistes et le parti socialiste est en grande difficulté. Et ces électeurs-là se sont, pour le moment, reportés sur François Bayrou ».
BP-LD : Dans la réforme des retraites que vous avez conduite, un rendez-vous est fixé à 2008. Quels sont les éléments à revoir en priorité ?
F.F. : « La réforme des retraites comporte une règle simple. La vie s'allonge. Si l'on veut financer les retraites, il faut que le rapport entre le temps de retraite et le temps de travail reste constant. Comme la vie s'allonge, le temps de cotisation doit s'allonger. La loi prévoit que le temps de cotisation doit passer à 41 annuités autour de 2010. Le rendez-vous de 2008 n'a pas d'autre objectif que de vérifier que les données sur lesquelles nous nous sommes appuyés pour faire voter cette réforme sont toujours valables (.) Nous, nous avons ajouté un rendez-vous supplémentaire sur les régimes spéciaux qui restent, dans le dialogue et la concertation, à réformer. C'est possible et indispensable parce que les Français n'accepteront pas de faire des efforts si les autres n'en font pas (.) Les gens sont conscients qu'ils ne pourront pas camper sur leurs positions. En revanche, il faut discuter des conditions, du rythme, des compensations (.) ».
Propos recueillis par Francis ZIEGELMEYER


http://www.bienpublic.com/presidentielle2007/20070314.JSL0918.html

Pas de valeur ajoutée pour Azouz Begag ? Non sans blague ? Bientôt un ministère de la désimmigration ? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: F. Fillon : « La gauche est en train de s'effondrer »   Sam 31 Mar 2007 - 16:23

007/** a écrit:
Nous, nous avons ajouté un rendez-vous supplémentaire sur les régimes spéciaux qui restent, dans le dialogue et la concertation, à réformer. C'est possible et indispensable parce que les Français n'accepteront pas de faire des efforts si les autres n'en font pas (.)

Je n'avais pas relevé cette "perle". king
Les bénéficiaires des régimes spéciaux ne seraient donc pas Français. En fait ce sont des Français "spéciaux" , à part, avec qui il convient de se "concerter" et de "dialoguer". Les manants eux sont soumis à la gabelle ordinaire ... No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
F. Fillon : « La gauche est en train de s'effondrer »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1847 - Train Rouen-Le Havre, PAILLETTE, Tremblement de terre ...
» Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre
» Procès suite au blocage du train de déchets nucléaires italiens
» Transport ferroviaire. Train et TGV.
» PRG : Parti Radical de Gauche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Révolution-bleue :: Société :: Politique-
Sauter vers: