Révolution-bleue

Ce forum a pour objectif d'organiser la résistance en région.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vademecum de la Révolution Bleue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 511
Localisation : Frankistan
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Vademecum de la Révolution Bleue   Lun 26 Fév 2007 - 13:23

Retrouvez ici le vademecum de la Révolution bleue. En voici un résumé en attendant mieux ...
----------------------
Arrow LES RAISONS De la RB: l'aliénation des Français
    - Politique
    - Nationale
    - Économique
Arrow LE PROJET politique de la RB => les 12 mesures de "salut public"
    1. Suppression des lois et réglementations scélérates qui contredisent les libertés fondamentales:
    2. Institution du référendum d'initiative populaire, communal, régional ou national suivant des modalités comparables à celles en vigueur en Suisse ou aux Etats Unis.
    3. Institution d'une garde nationale de sécurité
    4. Suppression immédiate du prélèvement effectué par l'Etat sur les salaires et restitution au salarié du produit de son travail avec pour contrepartie l'abolition du monopole de la sécurité sociale et du régime de retraite par répartition
    5. Refonte des finances de la France: réforme de l' impôt sur le revenu; Suppression des droits de successions, des taxes foncières et de l'ISF.
    6. Démantèlement de l'éducation nationale et privatisation intégrale.
    7. Suppression du code du travail, toilettage du code du commerce et abolition des réglementations corporatistes.
    8. Suppression du statut de la fonction publique et élection au suffrage universel d'un certain nombre de hauts fonctionnaires.
    9. Réforme du code de la nationalité et renonciation à la discrimination positive et au droit de vote des étrangers des pays tiers.
    10. Suspension de toute immigration et rapatriement des étrangers en surnombre et des migrants illégaux
    11. Moratoire sur l'Islam tant qu'il ne se sera pas réformé.
    12. Suppression du CSA, de l'exception culturelle, de toutes les subventions aux chaînes privées, et de la redevance.
Arrow Stratégie et moyens de la Révolution Bleue:
    A vous de voir ....



Dernière édition par Admin le Mar 8 Juil 2008 - 1:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revolution-bleue.forumactif.fr
vesso



Nombre de messages : 37
Localisation : Cachan-Racailles
Secteur d'activité : Révolutionnaire bleu
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Vademecum de la Révolution Bleue   Jeu 5 Avr 2007 - 0:44

Bonjour,
Moratoire sur l'Islam: moi je serais plutôt pour l'interdire purement et simplement (vous ne pouvez être français ET musulman pratiquant). Les indo-européens convertis n'ont qu'à aller vivre à La Mecque.
Pour le point 10, surtout les maghrébins et les sub-sahariens: que fait-on de leurs enfants et surtout de leurs petits-enfants ? Déchéance de nationalité ?
J'ai travaillé avec les parents sur les chantiers, il y avait les bons et les mauvais comme partout, mais leur progéniture est prétentieuse, suffisante, méchante...Je ne vois guère qu'une guerre "civile" (pas civile pour moi en tout cas, sauf s'il faut tuer des gaulois collabos) pour régler le problème: ce sera eux, où nous...
Salutations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Vademecum de la Révolution Bleue   Jeu 5 Avr 2007 - 11:08

A titre personnel, sur le problème de l'islam (et plus généralement vis à vis de tous ceux qui prétendent venir ou rester chez nous), j'aurais tendance à inverser la problématique: voilà ce que sont nos valeurs, vous êtes ou non d'accord avec ces valeurs. Dans la négative, la sortie, c'est par là. Pour résumer un code de nationalité fondé sur le contrat et non l'appartenance ou le "droit à". Ce qui suppose
1) de (re)définir au préalable ces valeurs non négociables, avec réactualisation de ces valeurs par voie référendaire.
2) de réactualiser les contrats de nationalité pour tout un chacun à l'issue de ces referendums
3) et donc de rétablir des frontières physiques effectives, préalable incontournable.
Détail qui a son importance, dans cette configuration les "alternationaux", par définition opposés à ces valeurs et adeptes du métissage, seraient priés de bien vouloir aller se faire métisser ailleurs ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Vademecum de la Révolution Bleue   Ven 16 Jan 2009 - 15:36

Citation :
Mesures d'urgence
En réponse à l'intervenant dont le texte est cité ci-dessous.
— Vous semblez tous comme moi ressentir l'agression étrangère et collabo, néanmoins, même si vous militez avec un grand courage, j'aimerais savoir qu'elle sont vos solutions ? Admettons que demain vous soyez a la tête du gouvernement francais, quelles lois feriez-vous ? lesquelles détruiriez-vous ?
Deux grandes priorités : 1) la préservaton de notre identité culturelle et ethnique ; 2) la restauration de notre économie et de notre prospérité.
POINT 1 :
a) abrogation immédiate de la loi Gayssot-Fabius. Pas besoin de théâtre parlementaire : comme pour tout le reste, on peut agir intelligemment sans tambour ni trompete, en émasculant les lois tout en faisant semblant de les conserver.
Pour la loi Gayssot, il suffit par exemple d'admettre la production de preuves et de faire de la diffamation un délit d'ordre public, c'est-à-dire où le magistrat instructeur devra enquêter sur le fond, à charge et à décharge. On peut aussi lui rajouter des additifs vicieux comme quoi la loi Gayssot doit en tout état de cause, de plein droit, ne jamais entraver la liberté d'expression. Bref, on monte une usine à gaz juridique complètement dévitalisante autour de cette loi, tout en assurant le bon peuple qu'on la garde.
b) instauration du référendum d'initiative populaire.
Avec mettons 100 000 signatures prouvées, un référendum est organisé sur n'importe quel sujet. Par exemple : "voulez-vous rétablir la peine de mort ?'' ou : "voulez-vous qu'on rétalisse le contrôle aux frontières ?''
c) abrogation de fait de toute aide sociale à tout immigré clandestin, CMU, RMI et tutti quanti.
Réservation des allocations familiales et allocations de chômage aux familles françaises. Les immigrés réguliers non-français, pour bénéficier de prestations de cette nature, doivent cotiser à des caisses séparées spécifiques.
d) Arrêt immédiat de toute construction de mosquée et contrôle impitoyable des mosquées existantes, tant du point de vue de comment elles ont été financées que de ce qui y est prêché ou enseigné. Tout prêche subversif prouvée doit entraîner la fermeture immédiate de la mosquée et sa démolition ou sa reconversion.
e) Rétablissement immédiat de la préférence nationale à l'embauche.
f) Expulsion immédiate de tous les clandestins présents sur notre territoire.
g) Guerre impitoyable et immédiate à la drogue.
h) Abrogation immédiate du monopole de l'enseignement par l'état ainsi que de la collation des grades. Autrement dit, l'enseignement redevient une activité libre et privée, financée directement par les familles.
Le monopole de l'état sera remplacé par un cahier des charges strict, avec droit de contrôle par l'état, que devra respecter tout établissement d'enseignement. Ce cahier des charges concernera l'hygiène, le confort et la sécurité des locaux, l'existence d'un service médical sérieux, de terrains de sports, et l'obligation de donner les enseignements en français, ainsi qu'un enseignement de base du français lu, écrit et parlé, du calcul élémentaire et de notions élémentaires sur la technique, la santé publique, etc (en gros tout le programme du vieux certificat d'études du temps où il était sérieux). Au-delà, liberté, liberté ! chaque établissement se spécialise dans ce qu'il veut, et les mauvais choix sont sanctionnés par la loi du marché (l'établissement qui veut se spécialiser dans la psychologie des fourmis homosexuelles fera faillite, comme une entreprise mal gérée, et basta ! la faillite sera consommée quand le public s'apercevra que les diplômés en psychologie des fourmis homosexuelles vont pointer à l'ANPE. Si certains trouvent que j'exagère, qu'ils regardent un peu le contenu des thèses qui se soutiennent aujourd'hui dans nos universités en "sciences sociales'', payées par nos impôts !).
Les Grandes Ecoles ainsi que les universités doivent devenir entièrement privées, indépendantes. Elles recrutent comme elles veulent, qui elles veulent, elles instaurent la discipline qu'elles veulent, et pour la rentabilité, elles se frottent directement au grand air de la concurrence mondiale. Par exemple, un institut de physique de la matière qui réussit deviendra un grand centre réputé au niveau européen ou mondial d'études atomiques, un qui se casse la figure fera faillite et puis c'est tout !
 
POINT 2 :
a) Suppression de fait de l'impôt dit sur le revenu, et des droits de succession dans le cas de transmission d'entreprises familiales.
b) Démantèlement immédiat de la Sécurité Sociale et remplacement par un réseau de mutuelles à l'échelle départementale profession par profession, avec contrôle effectif des cotisants (obligation de rendre les comptes publics chaque année). Parallèlement, instauration des décomptes individuels à ces mutuelles (chacun, tout au long de sa vie, sait ce qui lui a été pompé en cotisations et ce qu'il a consommé, les somes indiquées devant être réactualisées en fonction de l'érosion monétaire officielle, selon les taux publiés par le fisc). Pour éviter que chacun essaie de recevoir plus qu'il n'a donné, transformation progressive en épargne longue individuelle d'une fraction des cotisations versées à partir de la trentième année de cotisations. Cette fraction peut constituer un pécule pour le départ à la retraite). Corollaire : suppression pure et simple de l'URSSAF.
c) Rétablissement des taux de TVA à 33% pour les produits de luxe, notamment bijouterie et voitures dites de sport.
d) Cessation de toute aide aux chômeurs ayant refusé trois fois de suite des offres d'emploi en rapport avec leur qualification (quand ils en ont une), ce rapport devant être apprécié de manière très large. Exemple : on ne propose pas de balayer les chiottes à un licencié en droit, mais pour lui, un poste de guichetier dans une banque peut être considéré comme en rapport avec ses qualifications.
e) Assouplissement progressif (et prudent) de la notion de SMIC, actuellement trop rigide et qui joue contre les travailleurs peu qualifiés en les réduisant au chômage ou en les condamnant à la médiocrité à vie. Il est anormal qu'un jeune maçon gagne pas loin du SMIC, un peu au-dessous, pendant qu'un maçon expérimenté ayant trente ans de métier gagne le SMIC, un peu au-dessus. C'est la rigidité du SMIC qui entraîne de telles aberrations et injustices. Il est clair que tout travailleur sérieux a droit à une carrière : le maçon expérimenté ayant trente ans de métier doit gagner deux ou trois fois plus que le jeune blanc-bec incapable de faire un crépi propre !
La suppression de fait de l'impôt dit sur le revenu aura pour conséquence de rouvrir l'éventail des rémunérations, qui en a un besoin urgent. Cette réouverture seule augmentera à terme le niveau de vie, rétablira les comptes sociaux et garantira les retraites.
f) passage immédiat des fonctionnaires à 40 ans de cotisations et suppression de la retraite à 50 ans à la SNCF.
g) Politique de reflux du RMI, avec pour horizon sa suppression à long terme. L'Assistance publique doit être réservée aux éclopés de la vie : grands malades, grands accidentés, invalides partiels ou définitifs.
La suppression progressive du RMI doit être harmonisée avec l'éradication progressive du chômage, qui sera bien plus rapide qu'on ne croit avec la loi sur les trois emplois refusés cumulée avec la préférence nationale et la politique de prospérité et de réouverture de l'éventail des rémunérations.
Rien de tout cela ne servira à rien si on ne remet pas de l'ordre dans la Justice, cette institution archiprivilégiée qui a réussi le tour de force d'échapper au bordel de 68 tout en faisant chier le monde depuis bientôt 35 ans avec son syndicat de la magistrature.
Pour cette justice, c'est simple : abrogation des articles 353 et 427 du code de procédure pénale, obligation de preuve certaine pour pouvoir condamner (en assises comme en correctionnelle), rétablissement des magistrats chargés de vérifier les témoignages, application sévère des lois sur le faux témoignage, interdiction des témoignages de moralité dans les enquêtes destinées à établir des preuves, instauration de la responsabilité personnelle civile et pénale des juges dans les cas d'erreurs judiciaires (comme pour les médecins !), réduction massive de l'éventail des peines de un à deux (au lieu de un à 50 ou à 100 comme aujourd'hui) et obligation de sanctionner quand il y a des preuves certaines. Rien qu'avec ça, la machine se remettra vite en ordre et retrouvera instantanément la confiance du public.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zermikus

avatar

Masculin Nombre de messages : 521
Localisation : Ouest
Secteur d'activité : Sans
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Vademecum de la Révolution Bleue   Ven 16 Jan 2009 - 18:03

Je ne suis peut-être pas d'accord avec tout, mais pour l'ensemble, " j'achète ".....
J'ajouterais quand même une chose qui me paraît importante : suppression totale des allocations familliales.
Quand je parle de ça, en général, je me fais incendier... Et pourtant...
Les allocs sont un système totalement discriminatoire. Un seul enfant : pas d'allocs, on ne sait pas pourquoi... Beaucoup d'enfants, c'est le pactole... En général, les couples prolifiques ne sont pas ceux qui se soucient le plus de l'avenir de leur progéniture, les allocs apparaissent alors comme un revenu substantiel. Quand aux bobos qui se prétendent assez aisés pour se permettre une famille nombreuse (professions libérales, show-biz, etc) ils gagnent assez pour assurer leur suprématie....
On arrivenrait donc bien là à la suppression de l'URSSAF. Et pour certaines personnes, par vraiment française, cette mane n'aurait plus cours... Et les employeurs verraient alors leurs charges diminuer, ils pourraient difficilement refuser une "petite" rallonge,surtout aux bons employés... Bref, que du positif...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Vademecum de la Révolution Bleue   Sam 17 Jan 2009 - 11:51

Ce texte est l'une des nombreuses (et remarquables) contributions d'un certain Gérard Cazenave aux forums "d'extrême droite" (guillemets de rigueur) qui ont fait "parler" dans les années 2001 à 2003. Il était du reste co-fondateur de l'un d'entre eux avec Denis Greslin (qu'on devait retrouver plus tard à Occidentalis) sous la dénomination restée célèbre de SOS- racailles. Comme quoi certains avaient bien avant les "révolutionnaires" bleus posé les bonnes questions et proposé les bonnes solutions: rendons à César ce qui leur appartient.
Tout ça pour rappeler également que ces sites ont tous à un moment ou à un autre (et pour les mêmes raisons: pression de la bien pensance via son bras armé associatif, difficultés à fédérer (déjà) et plus prosaïquement manque de motivation des "veaux") mis la clef sous la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zermikus

avatar

Masculin Nombre de messages : 521
Localisation : Ouest
Secteur d'activité : Sans
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Vademecum de la Révolution Bleue   Sam 17 Jan 2009 - 15:45

Veaux nous sommes, veaux nous restons...
Sans oublier que la plupart des veaux finissent à l'abattoir...
Abattoir hallal, inutile de préciser...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vademecum de la Révolution Bleue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vademecum de la Révolution Bleue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les OGM, une seconde Révolution Verte. Sera-t-elle aussi meurtrière ?
» la maison bleue
» Documentaire: Darwin (R)évolution.
» Révolution pacifiste en Islande ??
» Parure bleue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Révolution-bleue :: Introduction - Utilitaires :: GGU & Infos diverses-
Sauter vers: