Révolution-bleue

Ce forum a pour objectif d'organiser la résistance en région.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Résistance sur le terrain: comment ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Admin
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 511
Localisation : Frankistan
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Résistance sur le terrain: comment ?   Mer 21 Fév 2007 - 12:52

Arrow Vous êtes correspondant actuel (ou potentiel) de la RB: faites part ici de vos expériences, vos propositions, vos doutes, vos échecs, vos idées ...
Arrow Vous avez envie de faire quelque chose mais vous n'êtes pas convaincus par le concept de comité ou café politique, ou bien vous avez d'autres idées ?
Pour en discuter c'est ici: vous avez la parole ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revolution-bleue.forumactif.fr
Admin
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 511
Localisation : Frankistan
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Résistance sur le terrain: comment ?   Mar 10 Avr 2007 - 11:03

vesso a écrit:
Bonjour.
nouveau sur le forum mais pas dans l'action. ''on'' m'à convaincu de venir ici mais c'est pas vraiment mon truc ais tendance à être réservé. Cela fait 4 ans que je tracte sur cachan, d'abord ''pour moi-même'' cyclops clown alien geek du temps où je me croyais seul, puis pour le FN scratch puis pour une asso amie mais finalement pas dans le coup No puis un peu pour les identitaires puis pour la RB bounce résultats apparemment nuls pour 22000 tracts distribués de toutes les façons possibles, j'ai les comptes. Ne nous décourageons pas: j'ai bien appris.
Formes d'actions pratiquées ces temps-ci: tractages ciblés: sortie des églises, réunions politiques, affichage -comme pour une petite annonce avec parties déchirables- sur abribus et autres poteaux.
je subis une forte censure des arracheurs à cachan, et j'ai dernièrement exporté mes affiches à paris, entre Montparnasse et Les Gobelins (travaille dans le coin).
J'ai pas mal d'idées sur le pourquoi du peu de succès de la RB, posez vos questions car je ne sais pas trop par où commencer.
Abordons quand même un premier sujet qui fâche: l'organisation même de la RB. Exemple concret: nous imprimons avec peu de moyens (imp laser en A4) des affiches peu lisibles et que nos ennemis arrachent aussitôt. La cause est l'organisation décentralisée de la RB (la censure va t-elle passer?). Si nous étions constitués en asso -au minimum- et pourquoi pas en parti (fâchés ?) nous pourrions mettre nos faibles moyens en commun et faire imprimer des affiches de plus grand format, avec des couleurs, que nous pourrions coller la nuit en équipe (j'ai une chambre d'ami). quelques affiches communes imprimées seraient moins cher à l'unité que celles sorties d'une laser et commenceraient à ressembler à quelque chose. travailler ensembles à tour de rôle dans nos communes respectives permettrait de nous rassembler déjà nous-mêmes avant de prétendre rassembler ces cons de français. Si l'on veut faire la révolution ensemble, nous devrions devenir comme des frères....
Pour ceux qui ne seraient pas convaincus je tiens à leur disposition les photos prises à cachan: nos affiches, celles de nos ennemis. la comparaison est criante de douleur. Comite.cachan@hotmail.fr Vous voilà prévenus: je suis là pour faire chier le monde...fallait pas me pousser à venir sur le forum (le responsable se reconnaîtra). Des volontaires pour foutre la merde avec moi? Twisted Evil Twisted Evil
PS: je ne viendrais pas tous les jours ici, en fonction des courriels reçus, des réponses sur le forum, où quand l'envie me prendra de gueulante. et puis faut que je trouve une nouvelle compagne (j'ais divorcé pour raisons politiques!). d'ailleurs si vous avez quelqu'un à me proposer... (suis beaucoup plus fin et vivable que sur ce forum, où je me donne un genre). Sinon je vais me diriger vers les asiatiques: elles sont courageuses, respectueuses, bonnes gestionnaires, ne brûlent pas les voitures et mangent du porc (ben oui, je suis aussi dans la ''soupe au cochon'', vous savez cette soupe populaire où même les SDF ont des croix gammées tatouées sur leurs crânes rasés What a Face affraid...) amusez-vous bien, vous avez de quoi réfléchir...
Le modérateur est libre de transférer ce message sur un autre forum mieux adapté, où même d'en créer un nouveau: ''Pas content de la RB? dites-le ici'' où ''Forum de la libre gueulante''. Merci de votre attention.

Le psychopathe de Cachan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revolution-bleue.forumactif.fr
Admin
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 511
Localisation : Frankistan
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Résistance sur le terrain: comment ?   Mar 10 Avr 2007 - 11:04

ridenpydam a écrit:
Il y a longtemps que j'ai compris que le tractage sur voie publique ne servait à rien : nous sommes dans la banlieue rouge, les esprits sont définitivement formatés... A vrai dire, j'attendais également un soutien de la part des initiateurs de la RB, des conseils, des appuis, bref des éléments tangibles qui font croire qu'on est véritablement organisé. Au lieu de ça, je dois me contenter de vagues réponses et de grands silences... Dommage. Je crois que cette banlieue rouge est définitivement perdue, livrée à elle-même et advienne que pourra ! Sad
Le problème n'est pas "que" l'organisation décentrlisée. D'ailleurs le terme d'organisation ne convient pas puisqu'il n'y en a aucune et que la RB semble avoir été pensée ainsi. Non pour le moi le GROS problème vient du manque de visibilité sur les "projets". Informer les gens, c'est bien, mais il doit y avoir une finalité en fin de compte. Or là, je ne la vois pas. Travaillerait-on pour mettre en place la future baronnie ?
On me répond "faites un comité local". OK, je veux bien, mais si c'est pour réunir 2 pelés 1 tondus, je ne vois pas l'intérêt. Là encore, on me répond "mais si, le jour où ça bardera, les gens se rallieront à votre comité". Ah oui ? Moi j'ai plutôt tendance à croire qu'ils se barreront de cette banlieue pourrie dans laquelle nous vivons vous et moi ! Ils iront soit dans leur maison de campagne, soit dans de la famile en province "libre", soit chez des amis, soit à l'étranger... Bref, je souhaite bien du plaisir à ceux qui resteront, à moins de disposer d'un arsenal militaire digne de rambo, ce qui n'est pas le cas des honnêtes gens...
Mon cher vesso, vous voulez faire quelque chose d'utile ? Préparez-vous dans votre coin, tout seul, sans compter sur personne car personne ne vous aidera (sauf peutêtre moi puisqu'on se connaît). Personnelement, je m'y suis résigné. Je vous laisse sur ces bonnes paroles, pleines d'espoir...
Comme disent les Anglais : wait and see !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revolution-bleue.forumactif.fr
Admin
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 511
Localisation : Frankistan
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Résistance sur le terrain: comment ?   Mar 10 Avr 2007 - 11:05

vesso a écrit:
Vous avez raison, d'ailleurs je cherche une arme (et des munitions)...au cas où, hein?...
Evidemment il n'y à pas "que" l'organisation. je ne faisais qu'aborder un premier sujet.
A terme, je rejoindrais complètement les identitaires. ce sont les seuls qui ont des couilles, et l'esprit de solidarité gauloise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revolution-bleue.forumactif.fr
Admin
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 511
Localisation : Frankistan
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Résistance sur le terrain: comment ?   Mar 10 Avr 2007 - 11:06

Vous posez là de bien pertinentes questions. J'essaierai d'y répondre même si ces réponses risquent de soulever elles même d'autres questions ... encore plus embarrassantes ! Neutral

Citation :
A vrai dire, j'attendais également un soutien de la part des initiateurs de la RB, des conseils, des appuis, bref des éléments tangibles qui font croire qu'on est véritablement organisé. Au lieu de ça, je dois me contenter de vagues réponses et de grands silences...
Remarque déjà entendue. Lé "révolution bleue" est une idée lancée par C Reichman suite aux "événements" de novembre 2005. Une proposition de mise en musique a été faite par G Pince ensuite. Et force est de constater qu'il semble qu'on en soit resté là. Ce qui veut dire effectivement que vous ne trouverez aucun appui de qui que ce soit puisque cette fameuse révolution bleue ne repose actuellement sur rien (ni sur personne ?) a priori. Il n'en reste pas moins que le concept comme les idées n'ont jamais été autant d'actualité. Seulement on ne peut faire l'impasse sur au moins deux problèmes posés:

le 1er est conceptuel et vous vous en faites l'écho à juste titre
Citation :
Non pour le moi le GROS problème vient du manque de visibilité sur les "projets". Informer les gens, c'est bien, mais il doit y avoir une finalité en fin de compte. Or là, je ne la vois pas. Travaillerait-on pour mettre en place la future baronnie ?
Il me semble que ce manque apparent (ou voulu ?) de finalité ne fait que traduire celle de bon nombre de sites résistants. Je ne reviendrai pas sur la guéguerre JMLP/P2V qui relève de la politicaillerie. Le lancement de la RB est lui beaucoup plus emblématique d'une autre dualité, libérale / nationale à laquelle fait allusion vesso, notre psychopathe de service Laughing , et beaucoup plus problématique celle-là. C Reichman est d'abord et avant tout un "libéral": son combat de toujours contre le monopole des retraites et celui de la sécu en France en est la traduction. Le virage national/libéral (c'est nouveau, ça vient de sortir) est plutôt l'apanage de G Pince si je m'en tiens à ses déclarations. Or libéralisme et nationalisme sont ils compatibles ? Voilà une question à mon avis fondamentale et qu'on se garde bien de poser à droite, comme à gauche on se garde bien de poser de poser celle du socialisme et de l'économie de marché (mais il est vrai que par ses dernières radicalisations, la gauche actuelle semble avoir résolu le problème et être retournée à ses vieux démons) . Les internationalistes de gauche (marxistes) comme de droite (libéraux) n'échapperont donc pas à la redoutable question du nationalisme: sont-ils oui ou non pour le maintien des États Nation ???
Le 2ème problème est organisationnel, mais ce problème peut à mon avis difficilement être abordé sereinement tant qu'on aura pas éclairci le premier ... Celà dit, la chienlit actuelle fait qu'il y a convergence d'intérêt entre les droites, toutes les droites, et que cette convergence d'intérêt est, dans les conditions actuelles de menace sur son existence même, celui de la Nation elle même. Alors identitaires ? libéraux ? La réponse est probablement à inventer, quelque part entre les deux. Il nous faut donc à la fois nous mobiliser à droite (j'ai bien dit à droite, pas à l'UMPS ...) et réfléchir à la finalité de cette mobilisation.
Pas simple ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revolution-bleue.forumactif.fr
ridenpydam



Masculin Nombre de messages : 17
Localisation : Val de Marne
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Résistance sur le terrain: comment ?   Mar 10 Avr 2007 - 17:10

Ok, alors soyons plus concret. Voyez-vous, je suis boulanger et je travaille environ 70 heures par semaine sur 6 jours. Mon travail est donc assomant. Comme vous pouvez vous en douter, je ne sors pas de Sciences Po, Polytechnique, l'ENA et autres grandes écoles. En revanche, je pense pouvoir apporter une pierre à l'édifice à partir du moment où des actions sont entreprises. Maintenant, il ne s'agit pas d'entreprendre n'importe quelle action, en particulier d'agir seul surtout dans des zones communistes fortement islamisées (je tiens à ma peau, à celle de ma femme et à nos voitures) !! Alors dans ce contexte, comment faire Question
Si la RB a été initiée dans le but de dégoter des idées lumineuses pour un renouveau politique, alors, je ne crois pas avoir ma place dans ce mouvement (mes parents m'avaient pourtant bien dit de mieux travailler à l'école Rolling Eyes ). Personnellement, j'avais une toute autre vision de la RB : des comités locaux partout en France pour :
    1. Informer les gens au travers des cafés politiques, par voie d'affichage, de tracts, de courriers ciblés etc... en mettant en commun leurs compétences, leur temps, leur argent (enfin pas tout non plus, ce n'est pas une secte ! Shocked )
    2. Développer des pistes de reflexion pour dégager les mesures d'urgences à prendre.
    3. Mettre en place un réseau de résistants (je ne parle pas d'actions illégales !! Evil or Very Mad ) au fur et à mesure que l'information circule et qu'elle fait des émules

Mais déjà pour la première étape, il nous aurait fallu un soutien : consituer en sous main un noyau dur pour le comité local pour ensuite démarrer notre action.

Mais visiblement, je me suis complètement planté, à la fois sur la RB et sur la motivation des Français... C'est dommage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 511
Localisation : Frankistan
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Résistance sur le terrain: comment ?   Mer 11 Avr 2007 - 0:27

ridenpydam a écrit:
Si la RB a été initiée dans le but de dégoter des idées lumineuses pour un renouveau politique, alors, je ne crois pas avoir ma place dans ce mouvement
Déjà que la foultitude de Think-tank supposés libéraux (et dont c'est a priori la raison d'être) n'y arrivent pas eux même ... Shocked
ridenpydam a écrit:
Personnellement, j'avais une toute autre vision de la RB : des comités locaux partout en France pour :
    1. Informer les gens au travers des cafés politiques, par voie d'affichage, de tracts, de courriers ciblés etc... en mettant en commun leurs compétences, leur temps, leur argent (enfin pas tout non plus, ce n'est pas une secte ! Shocked )
    2. Développer des pistes de réflexions pour dégager les mesures d'urgences à prendre.
    3. Mettre en place un réseau de résistants (je ne parle pas d'actions illégales !! Evil or Very Mad ) au fur et à mesure que l'information circule et qu'elle fait des émules
C'était aussi la vision de G Pince. Selon moi totalement irréaliste du moins actuellement (mais je peux me tromper), encore une fois pour les raisons évoquées précédemment. Par contre mettre déjà en place un réseau, (ou plutôt des réseaux) de résistants m'apparait réalisable: c'est précisément le but de ce forum. Pour faire quoi ensuite ? On verra bien ! Pour le moment il importe surtout de nouer des contacts qui dépassent le ronron assez désespérant du forumage anonyme.
ridenpydam a écrit:
Mais visiblement, je me suis complètement planté, à la fois sur la RB et sur la motivation des Français... C'est dommage !
Au moins avez vous essayé quelque chose !!! Seuls ceux qui ne font rien ne se plantent pas. Et se planter comme vous dites, c'est aussi s'adapter. Il faut aussi savoir être patient, malgré l'urgence ressentie du moment. La lepenisation des esprits n'étaient pas une évidence il y a encore 6 mois: elle est pourtant réalité aujourd'hui. Donc ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revolution-bleue.forumactif.fr
vesso



Nombre de messages : 37
Localisation : Cachan-Racailles
Secteur d'activité : Révolutionnaire bleu
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Résistance sur le terrain: comment ?   Mer 11 Avr 2007 - 20:54

Moi je n'ai pas peur de la schizophrénie (en bon psychopathe...). En ce moment, à nuit perdue, entre deux collage pour la RB je mets en boîtes des tracts FN, j'éparpille des cartes "vote vital", etc. Dieu pourtant sait si je mets des réserves sur ce mouvement, mais voilà, je n'ai pas attendu Le Pen pour faire "l'alliance sacrée" en moi-même.
Alors quand je vais à la soupe au cochon et que j'entends des +/- conneries sur la RB, a la soupe sur le FN, au FN sur la RB... et bien je me dis que la première cause de nos échecs est en nous-mêmes. La droite la + bête du monde, quand nos ennemis savent manifester ensemble.
Je rappelle que l'idée de comités était une partie d'une idée d'action collective qui incluait l'asso VDF (100.000 tracts par mois sur toute la France), les identitaires à travers "la soupe", rompus à l'action de terrain, et Claude Reichman pour la puissance d'analyse politique et économique. La Révolution, bleue où pas bleue, c'était tout ça ensemble les uns portant les autres.
Si ça avait marché il y aurait aujourd'hui des soupes partout, des comités partout, nous aurions des journaux et un peu d'attention des médias, et il y aurait belle lurette que le seuil de reproduction géométrique aurait été franchi.
et le paysage politique du pays aurait été un poil différent. Mais voilà: la droit la + bête du monde, chacun dans son terrier. Comme des rats. Peché d'orgueil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vesso



Nombre de messages : 37
Localisation : Cachan-Racailles
Secteur d'activité : Révolutionnaire bleu
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Résistance sur le terrain: comment ?   Mer 11 Avr 2007 - 20:57

Complément: il sera toujours temps de négocier les places entre nous quand nous seront venus aux affaires. Mettre la charrue avant les boeufs en se disputant avec les anges...Echec garanti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vesso



Nombre de messages : 37
Localisation : Cachan-Racailles
Secteur d'activité : Révolutionnaire bleu
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Résistance sur le terrain: comment ?   Mer 11 Avr 2007 - 21:21

A propos des élections: je risque un pronostic: Le Pen gagnant. Elu par la génération nombreuse des retraités qui se disent qu'il ne risquent plus rien. Un vote immigré pas si surprenant car beaucoup se disent qu'ils doivent faire un choix radical s'ils ne veulent pas que ça tourne mal pour eux (et fatigués de l'image déplorable jetée sur eux par la racaille). Le Pen, s'il n'est pas aimé dans les banlieues, est respecté. "Il n'à jamais insulté les gens comme Sarko", "lui au moins il est prévisible", + bonne image parce que "le vieux sage".
+ tous les autres votes pour les raisons que l'on connaît déjà.
Donc: 2ème tour Sarko-Le Pen.
Suites: pas d'explosion immédiate des banlieues (trés probable avec Sarko), pour les raisons ci-dessus.
Le Pen pond un "pacte républicain" pendant les vacances, et à la rentrée la police reprends les zones de non-droits avec la bénédiction des habitants "ordinaires". Pas d'incidents qui dégénèrent en guerre civile.
La gauche laminée au premier tour comprend qu'elle à perdu pour longtemps toute assise populaire importante. Division du PS en plusieurs entités ainsi que de l'UMP dont une partie rejoint le FN qui devient le premier parti de France.
Election de Marine Le Pen en 2012, qui devient la première femme présidente de la République.
Pour les détails...suivez l'actualité...
Est-ce bien sérieux? Sachant que toutes les autres éventualités ne peuvent que dégénérer en catastrophe... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vesso



Nombre de messages : 37
Localisation : Cachan-Racailles
Secteur d'activité : Révolutionnaire bleu
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Résistance sur le terrain: comment ?   Mer 11 Avr 2007 - 21:28

Commentaires sur le message "LePen": Et c'est ainsi que le système s'est recomposé pour survivre. Toujours utiles les candidats "anti-système" (quoique...) pour sauver les meubles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vesso



Nombre de messages : 37
Localisation : Cachan-Racailles
Secteur d'activité : Révolutionnaire bleu
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Résistance sur le terrain: comment ?   Mer 11 Avr 2007 - 21:28

Ce qui expilque pourquoi finalement il à eu ses parrainnages...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vesso



Nombre de messages : 37
Localisation : Cachan-Racailles
Secteur d'activité : Révolutionnaire bleu
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Résistance sur le terrain: comment ?   Mer 11 Avr 2007 - 21:29

Parrainages (la faute!...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vesso



Nombre de messages : 37
Localisation : Cachan-Racailles
Secteur d'activité : Révolutionnaire bleu
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Résistance sur le terrain: comment ?   Mer 11 Avr 2007 - 21:33

Correction "Le Pen pas aimé ans les banlieues" On aura compris de quels habitants je parle bien sur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Résistance sur le terrain: comment ?   Mer 11 Avr 2007 - 21:55

LePen gagnant ... je n'y crois malheureusement pas. Mais un gros bon score, plus l'ombre d'un doute. Le vieux a compris qu'il n'avait pas besoin de se montrer: les autres font campagne pour lui. Chaque fois qu'on voit et qu'on entend l'un ou l'autre de ces comiques, on se dit que finalement Lepen est encore le plus cohérent ! Autres éléments à prendre en compte, les toujours réjouissants feux de Bengale de nos "invités malgré nous".
Pour ce qui est de l'éclatement, je partage en partie l'analyse de l'ami "psychopathe": le PC signe son acte de décès, le PS ne survivra pas aux ségolèneries, l'UDF retrouvera ses marques rad'soc habituelles, et l'UMP ne devra son salut provisoire qu'à une victoire de Sarko. Mais à terme, probable recomposition de la vraie droite autour de "l'extrême-France" de Marine Lepen. Objectif 2012, si pas de guerre civile avant.
Et ça ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vesso



Nombre de messages : 37
Localisation : Cachan-Racailles
Secteur d'activité : Révolutionnaire bleu
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Résistance sur le terrain: comment ?   Dim 15 Avr 2007 - 12:44

dualité nationalisme / libéralisme
Il faudra trouver le bon compromis (ah là là, que fait la censure?). Ainsi pour "la sécu": La mise en concurrence obligée des systèmes gérés par l'état obligera ces systèmes à une saine gestion s'ils ne veulent pas couler de leur propre faute. Obligation d'équilibre budgétaire insrite dans les textes. La différence avec le privé serait qu'ils n'auraient pas pour vocation de dégager des bénéfices. Une mutuelle donc.
La présence du privé sur le marché interdirait à cette mutuelle "publique"d'augmenter impunément les cotisations pour atteindre l'équilibre en gaspillant l'argent récolté. Quand au privé, même chose: la concurrence, soit des autres sociétés privées, soit de la mutuelle d'état, régule au mieux le marché en éliminant ceux qui exagèrent.
Tous, privé comme publique, cotisent à leur tour et de façon égale suivant leur nombre d'adhérents à une caisse d'urgence destinée a secourir les plus pauvres. Cette caisse d'urgence est gérée suivant les mêmes termes que la caisse de sécu publique (pas de bénéfices mais pas de déficit. La caisse appelle les fonds nécessaires selon les besoins) par les deux parties collégialement. l'intêret de tous est donc de faire en sorte que ce poste soit le plus réduit possible, ce qui entraîne le contrôle rigoureux de l'utilisation des fonds et, au cran supérieur, de faire en sorte que le nombre des "assistés" réellements dans le besoin soit le plus réduit possible, l'idéal -théorique j'en conviens-étant qu'il n'y ait que des cotisants. Pour ce faire, la bonne santé de chacun est donc l'objectif à atteindre par tous. Une commission spéciale examine la situation des assistés au cas par cas, avec la + grande sévérité et la + grande humanité. Le contrat proposé, par exemple aus SDF est le suivant: On prend les gens un par un entre quatre yeux et 1/ vous DEVEZ commencer par avoir la ferme volonté de vous en sortir. 2/ Ceci étant validé, la caisse vous assiste dans vos démarches (désintoxication, logement, travail, psy...) en prennant comme base que les frais engagés pour cela sont remboursables. C'est un crédit qui vous est alloué. On fait en sorte que ce ne soit pas décourageant: taux zéro, modalités de remboursement trés souples et légères.
3/ si cela ne vous interresse pas, revenez nous voir quand vous aurez réfléchis mais en attendant...souffrez en silence: pas d'aides, pas de pitié.
4/ S'il est démontré que vous trahissez le contrat que nous vous proposons, la société ne peut plus rien faire pour vous. Vivez comme vous le voulez, mourrez si cela vous fait plaisir.

Voilà, pour ce sujet précis, comment je conçois le mariage du libéralisme et de l'étatisme (aïe...je vais me faire tirer dessus par les deux...).

J'attends vos suggestions. Construisons un programme skyzzofrénike de gouvernement.

Le psychopathe de Cachan-Racailles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vesso



Nombre de messages : 37
Localisation : Cachan-Racailles
Secteur d'activité : Révolutionnaire bleu
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Résistance sur le terrain: comment ?   Dim 15 Avr 2007 - 23:30

dualité nationalisme /libéralisme: sur l'Europe.

Evidemment je ne connais pas les dossiers, donc je ne peut donner qu'une impression révisable.
Donc, il faut faire une pose par rapport à l'Europe, cette pose pouvant être un retrait. Nous avons de nombreux problèmes internes à résoudre, de génération politique principalement, et de souveraineté pour ce qui est de ce qui convient de faire chez nous. Seul le peuple d'un pays sait, mieux qu'une instance externe, ce qui est bon pour lui. Il convient de régler nos comptes entre nous sans intervention externe. Lorsque le pays sera modernisé et purifié, il sera toujours temps de décider de rentrer dans l'Europe. Mais alors à armes égales, les puissances intellectuelles militaire et économique retrouvées. En démontrant que l'Europe, dans sa forme actuelle, est pour beaucoup dans notre décadence, nous pourrions ainsi refonder cette idée. Et il y à aussi beaucoup de ménage à faire à ce sujet.
Donc, en résumé: l'Europe constituée de nations autonomes n'attendant rien de l'Europe, n'en ayant pas besoin, mais s'associant librement pour un projet complètement à redéfinir par les peuples la constituant, informés, en ayant débattus, consultés.
Ce qui entraîne le retrait provisoire pour tuer le monstre qu'elle est devenue.
Le psychopathe de Cachan-Racailles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vesso



Nombre de messages : 37
Localisation : Cachan-Racailles
Secteur d'activité : Révolutionnaire bleu
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Résistance sur le terrain: comment ?   Mer 18 Avr 2007 - 1:02

Pas grand monde qui réponds, m'étonne pas...
Je ré-attaque sur les insuffisances de la RB. Exemple: fin décembre, messe de Noël me voilà à la porte (à l'extérieur) de l'église Ste Germaine à Cachan-Racailles. Marc Lulle, prêtre collabo impliqué jusqu'au cou avec les gauchos dans l'affaire des expulsés du CROUS, officie. Je distribue un tract intitulé "un jour Noël n'existera plus" (dispo sur demande) évoquant l'intolérance de l'Islam et la prochaine disparition de l'Eglise à force de reculades, avec citation des sites de la RB. Rédigé comme il faut: pas d'insultes, des arguments.
Le collabo Marc rulle sort en habits de lumière, et on se prend la tête. Le bougre, il m'interdit de continuer. Il veut appeler la police...C'est moi qui le fait. Les flics sont embêtés, pour finir je prends RV avec eux le lendemain avec l'intention de faire une main courante pour "atteinte à la liberté d'expression", et ultérieurement porter plainte si je suis soutenu.
Le RV est rapidement conclu: "avez vous une autorisation préfectorale pour tracter?"
"je pense que oui, puisque la RB est un mouvement ancien qui organise même des manifestations"
"Vous devriez commencer par vérifier avant d'aller plus loin" OK.
Question aux responsables de la RB...pas de réponse.
Question par téléphone à la sous-préfecture de l'Hay-Les-Roses....personne ne sait s'il faut une autorisation (ça alors!)
Je me dérange, perdant un après-midi de salaire...dirigé vers le service des élections qui se révèle incompétent devant le cas...voir la préfecture de Créteil. On me donne un n° téléphone....faîtes un fax. Je pose la question dans ce fax et enfin on me faxe en retour, deux jours plus tard, qu'après avoir consulté le secrétaire du préfet (incroyable!) il ne s'avère pas necessaire d'avoir une autorisation pour tracter. (sur demande je communique les pièces).
Dès lors, je recontacte la RB: êtes-vous prêts à vous porter partie civile dans une affaire d'atteinte à la liberté d'expression? Il y à un prêtre collabo qui ne demande que cela. Derrière lui il y à le PC et autres, le PS, le maire de Cachan (un autre collabo).
Par ce moyen il y à peut-être le moyen d'avoir un article dans la presse locale, se faire connaître, peut-être inciter d'autres à attaquer (je pensais à une action d'envergure pour "aide à l'immigration clandestine" contre les collabos qui avaient publiquement déclarés qu'ils cachaient des illégaux)...
....Pas de réponse...Dommage. D'autres que moi se plaignent du manque de réactivité de la RB devant des questions génantes où des propositions d'action combattantes... Enfin, ils ont déjà pas mal de chats à fouetter sans doute.

Le psychopathe de Caachan-Racailles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Résistance sur le terrain: comment ?   Mer 18 Avr 2007 - 10:23

vesso a écrit:
On me donne un n° téléphone....faîtes un fax. Je pose la question dans ce fax et enfin on me faxe en retour, deux jours plus tard, qu'après avoir consulté le secrétaire du préfet (incroyable!) il ne s'avère pas necessaire d'avoir une autorisation pour tracter. (sur demande je communique les pièces).
Ah, les arcanes des "autorisations" administratives, un régal ! Beau travail en attendant: c'est en testant les résistances de l'ennemi qu'on en connait les limites. N'est ce pas ce ce qu'ils font avec nous ??
vesso a écrit:
Dès lors, je recontacte la RB:....Pas de réponse...Dommage. D'autres que moi se plaignent du manque de réactivité de la RB devant des questions génantes où des propositions d'action combattantes... Enfin, ils ont déjà pas mal de chats à fouetter sans doute.
Question à 1000 dinars: on fait comment pour les contacter ? Et d'abord c'est qui la "RB" ? Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vesso



Nombre de messages : 37
Localisation : Cachan-Racailles
Secteur d'activité : Révolutionnaire bleu
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Résistance sur le terrain: comment ?   Mer 18 Avr 2007 - 23:38

RB: révolution bleue de Claude reichman.
www.claudereichman.com suivez les liens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vesso



Nombre de messages : 37
Localisation : Cachan-Racailles
Secteur d'activité : Révolutionnaire bleu
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Résistance sur le terrain: comment ?   Jeu 19 Avr 2007 - 0:05

Que faîtes-vousdimanche prochain à 20H ? devant la téloche sans doute...Hé ben PAS MOI ! alien alien alien alien alien alien alien alien explications: vous avez remarqué comme le temps est doux? calme? même la nature s'y met, c'est tout calme... Sleep Sleep on dirait qu'il va y avoir une tempête...
En ce moment je suis en état permanent de jouissance (intérieure flower ) JE SAIS que je vis des moments historiques, j'essaie de retenir dans ma mémoire l'ambiance de ces jours-ci, un souvenir que je me rappellerais toute ma vie.
Alors, quel peut être le luxe ultime , le fun total, le truc "grand seigneur" que seul un psychopathe peut avoir l'idée de faire??? scratch scratch rendeer...IGNORER volontairement le résultat du premier tour (puis du deuxième après).
Je me vois déjà lundi matin passer comme un extraterrestre dans la foule stupide, comme un voyageur interstellaire fraichement débarqué de sa soucoupe volante, observer les visages, les yeux...AARRGH!! queen farao elephant elephant rendeer aucune femme ne pourra jamais me donner un tel plaisir...(réservé aux psychopathes)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vesso



Nombre de messages : 37
Localisation : Cachan-Racailles
Secteur d'activité : Révolutionnaire bleu
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Résistance sur le terrain: comment ?   Jeu 19 Avr 2007 - 0:07

Tiens, je vais me passer "Star trek" à la place du journal de 20H...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zermikus

avatar

Masculin Nombre de messages : 521
Localisation : Ouest
Secteur d'activité : Sans
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Résistance sur le terrain: comment ?   Jeu 19 Avr 2007 - 12:38

Bonjour,

Je viens de lire l'entièreté de ce forum.
Il est vrai que le nombre des auteurs y est fort réduit. Il en va de même sur tous les autres forums.
Pour ma part, je ressens totalement de mon côté ce manque de cohésion, cette apathie qui empêche la mayonnaise de prendre...
Un auteur dit : "Il n'y a pas beaucoup de réponses, mais ça ne m'étonne pas"... Avis que je partage, malheureusement...
Ici à Caen, nous ne sommes que quelques-uns, nous n'allons pas faire de miracles. Pour ma modeste contribution, j'ai imprimé une feuille 20x27, et je l'ai collée en avant première sur les panneaux encore en attente. Malheureusement, l'encre bleue a dégouliné, rendant mom papelard peu lisible. Puis les "officiels" sont arrivés, et ma feuille a été purement et simplement recouverte.
L'oraganistaion de la RB n'existe pas, c'est un monvement fictif.....
Plusieurs choses me chagrinent : d'abord, le côté "droite" assez souvent mentionné par les auteurs, désolé, j'ai été longtemps "de gauche", avant d'exécrer ces deux appellations qui ne veulent plus rien dire !... Mais bon sang, quel intérêt de se réclamer de la droite ?...
Seconde chose : mon adresse mail a été mentionnée comme adresse de contact sur Caen. Pourquoi pas ? Malheureusement, suite à des réactions de personnes malveillantes sur internet (pour ne pas dire des malades), mais n'ayant rien à voir avecl la RB, j'ai été contraint d'annuler cette adresse. J'ai demandé qu'on l'efface, mais elle y est toujours... On n'a déjà peu d'adhérents, à supposer qu'un nouveau passerait par là, s'il n'a pas de réponse, il en conclura, avec logique, qu'il s'agit d'un mouvement de plaisantins... Et aura-t-il vraiment tort ?....
Toute idée, aussi bonne soit-elle, ne se développe jamais sans un noyau fédérateur. A mon sens, c'est ce noyau qui manque à la RB.

Vous qui me lirez, je vous invite à lire le Mein Kampf... Non pas que les idées du malade qui l'a écrit soient à prendre à la lettre par contre, vous y verrez comment un simple illuminé a réussi à méduser des foules... Ne vous y trompez pas, ce mec avait une connaissance des hommes qui m'a laissé pantois... Plutôt que d'adopter une politique d'autruche qui refuse de regarder les choses, il est certainement plus intéressant de réfléchir aux moyens que d'autres ont mis en oeuvre avec succès. Pour ma part, je considère que la passé nous apporte un enseignement qui devrait nous permettre d'éviter un grand nombre d'erreurs et nous permettre de vivre dans une réelle sérénité. Quand mon fils était plus jeune, et que je le voyais s'engager dans une voie que j'estimais hasardeuse, voire stupide, je lui disais simplement ceci : "J'a déjà fait la bêtise avant toi, pourquoi perdrais-tu ton temps à recommencer la même ?...."
A l'heure actuelle, les français, et bien d'autres, continent à refaire les bêtises et les stupidités de leurs aînés. L'expérience ne profite qu'à soit dit-on....
Tout cela pour dire que si la RB veut arriver à s'imposer, elle doit d'abord se structurer, se fédérer à partir d'un noyau clair, net et précis, elle doit entreprendre des actions concrètes, relayées et étayées sur le plan national. Les cafés politiques, c'est bien, on s'y retrouve entre amis, mais ça reste de la parlotte, je doute qu'on arrive à faire quoi que ce soit avec ce genre de procédé.

Voilà un tour d'horizon qui je l'espère, apportera un peu de vent à l'éolienne (c'est à la mode écolo).....

Zermikus_______
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vesso



Nombre de messages : 37
Localisation : Cachan-Racailles
Secteur d'activité : Révolutionnaire bleu
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Résistance sur le terrain: comment ?   Jeu 19 Avr 2007 - 21:40

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vesso



Nombre de messages : 37
Localisation : Cachan-Racailles
Secteur d'activité : Révolutionnaire bleu
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Résistance sur le terrain: comment ?   Jeu 19 Avr 2007 - 21:53

Réponse à Zermikus

Sur les insuffisances de la RB: ben oui, c'est exactement ce que je dis depuis des mois (et maintenant sur ce forum).

Sur les tracts: plutôt imprimer à la laser N et B (moins cher que la couleur) mais sur du papier bleu (clair). explication: les lasers n'utilisent pas d'encre qui se dilue, mais de la poudre plastique qui est plaquée à chaud sur la papier = résistant à l'humidité (mais pas le papier certes).
Autre idée: utiliser de la poudre bleue au lieu de poudre noire, à l'occasion d'une recharge du toner (au lieu d'en acheter un neuf d'origine). pas encore essayé, j'attends d'avoir un toner vide pour voir si c'est possible. (attention, l'impression s'eclaircit de trop à la deuxième recharge = inutile).
Si ça vous interesse, échangeons nos tracts, histoire de prendre des idées... comite.cachan@hotmail.fr.

Merci de votre intervention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Résistance sur le terrain: comment ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Résistance sur le terrain: comment ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment trouver un terrain ou une maison/grange/ferme pas chère, à la campagne ?
» Gâteau terrain de foot
» habiter sur terrain non constructible
» Savoir à qui appartient un terrain
» Comment faire une croix pour indiquer le décès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Révolution-bleue :: Introduction - Utilitaires :: GGU & Infos diverses-
Sauter vers: