Révolution-bleue

Ce forum a pour objectif d'organiser la résistance en région.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Guy Millière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
philiberte



Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Guy Millière   Ven 1 Aoû 2008 - 12:20

J'ai fait un cauchemar



[Analyse]

Par Guy Millière



Je ne sais si des frappes contre les installations nucléaires iraniennes se préparent : je peux seulement dire que je les souhaite, même si la mission militaire sera complexe et périlleuse. Je ne sais si c'est dans le contexte de cette préparation qu'il faut lire l'inutile envoi d'un émissaire diplomatique par George Bush auprès des autorités iraniennes ; ni si c'est dans ce contexte encore qu'il faut tenter de déchiffrer les diverses et récentes décisions du gouvernement Olmert, ou les propos et les attitudes les plus récents de Nicolas Sarkozy.



Ce que je sais, cependant, est que quelques mois seulement nous séparent du moment où l'Iran disposera effectivement de l'arme atomique, et que si ce moment doit advenir, outre le danger mortel qui pèsera sur Israel, la carte géopolitique de l'ensemble de la planète s'en trouvera modifiée dans la direction du pire.



Ce que je sais est que le gouvernement Olmert a donné, de façon cumulée, des signes montrant qu'il devait se rapprocher de manière urgente de la porte de sortie et se voir prié de ne pas hypothéquer la survie de son pays et de son peuple.



Ce qui me semble évident, enfin, est que Sarkozy n'a pas rompu avec la « politique arabe de la France », et s'est contenté de lui donner de nouvelles apparences, sans rompre avec ce qu'elle comportait de pusillanime, voire de nauséabond.



Pour l'heure, si j'étais Ahmadinejad, je ne pourrais m'empêcher d'éprouver un profond mépris pour les dirigeants européens, et, en complément du Coran et des œuvres complètes de l'ayatollah Khomeiny, je relirais Lénine avec plaisir, en particulier les textes dans lesquels ce dernier parlait d'idiots utiles et de gens prêts à vendre la corde qui servira à les pendre.



Si j'étais un Libanais épris de liberté, je me dirais qu'on m'a abandonné aux mains de criminels cyniques. Je regarderais avec rage et amertume parader le Hezbollah dans mes rues, et j'aurais envie de cracher au visage de tous les hypocrites qui affirment que le général Suleiman est autre chose qu'une marionnette, un dhimmi ou un vendu à l'islam radical et à la Syrie.



Si j'étais Israélien, je me dirais que le système politique de mon pays a un urgent besoin d'être profondément réformé, de façon à ce que des gens aussi lamentables qu'Olmert ne puissent plus jamais accéder aux postes de commandement, pour y ramper devant le Hamas au nom d'une « trêve » qui ne trompe que ceux qui veulent être trompés, jouer les carpettes devant les intermédiaires censés représenter Assad, et jouer les paillassons pur crin devant les ambassadeurs du Hezbollah, en acceptant d'échanger les corps de soldats tués contre des terroristes bien vivants.



Etant Français, je puis seulement écrire que j'ai honte d'avoir vu l'armée française défiler devant Bachar al Assad, fils d'un assassin de soldats et de diplomates français. Je dois ajouter que le projet d'Union Pour la Méditerranée me semble la simple et triste continuité du projet Eurabia, décrit par Bat Yé'or, à savoir : une intégration plus poussée du monde arabo-musulman dans l'Europe, sans qu'il soit jamais question de démocratie ni de droits de l'homme.



Il est nécessaire de souligner que la présence théorique d'Israel dans le projet ne change rien, dès lors qu'elle va de pair avec des propos et des comportements négationnistes de la part de nombre de protagonistes.



Je dois noter, enfin, que l'ajout d'une aile islamique au musée du Louvre, et le fait que celle-ci soit en bonne partie financée par un prince saoudien qui a eu des propos et des attitudes très louches après les attentats du onze septembre, aurait suffi à m'enlever mes dernières illusions, pour peu qu'il m'en restât encore. Le discours laudatif à l'égard de l'islam, prononcé en cette occasion par Nicolas Sarkozy, était parfait de la part du dirigeant d'un pays qui a renoncé à être et qui s'apprête à rejoindre le dar el islam. Sarkozy, nous dit-on, ne veut pas de la Turquie dans l'Europe : eh bien, il m'arrive de me demander si ce n'est pas parce qu'il veut l'inclusion de l'Europe dans un ensemble islamique plus vaste et moins ouvert que ne l'est la Turquie.



Je ne sais, disais-je en commençant, si des frappes contre les installations nucléaires iraniennes se profilent. Je sais que j'ai envie de m'éveiller et de sortir de ce qui l'emprunte aux manifestations d'un cauchemar aux allures de consentement à la servitude et au néant.



L espoir qui me reste est que Bush n'ait pas totalement renoncé à la "Doctrine Bush" et reste prêt à renouer avec elle pendant les mois qui lui restent à la Maison Blanche. L'espoir, c'est aussi que John McCain soit élu. L'éventuelle arrivée au pouvoir de Barack Obama me montrerait que le cauchemar actuel n'est que le premier d'une terrible série.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Guy Millière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Révolution-bleue :: Forums régionaux :: France (forum national)-
Sauter vers: