Révolution-bleue

Ce forum a pour objectif d'organiser la résistance en région.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Moyen Orient

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Moyen Orient   Mer 25 Juin 2008 - 12:39

http://www.les4verites.com/Vers-la-creation-d-un-Etat-palestinien-1970.html
Article intéressant. Et qui replace deux éléments fondamentaux:
Arrow Oui, il faut à coté d’un état israélien indépendant un même état palestinien puisque celà correspond à la même exigence des deux cotés. Ce qui pose effectivement la question de leurs délimitations géographiques et donc de leurs frontières.
Arrow Le statu de Jérusalem ne sera viable que s’il échappe à l’un et à l’autre des ces états. Du reste, les chrétiens y puisent les mêmes racines et on ne voit pas pourquoi les juifs et les musulmans en seraient seuls co-gestionnaires. Une extra territorialité sous mandat international avec garantie égale de culte et d’accès aux lieux saints est manifestement la seule solution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zermikus

avatar

Masculin Nombre de messages : 521
Localisation : Ouest
Secteur d'activité : Sans
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Moyen Orient   Mer 25 Juin 2008 - 14:14

Oui, et j'ai aussi lu l'article.

Il est toutefois à préciser que, lors du "partage" par les nations unies en 1948 (?), l'état d'Israël a été proclamé, alors, pourquoi n'y a-t-il pas eu un état "palestinien" en contre-partie ? Il semblerait que les autorités d'alors (je ne sais pas qui) s'y soient opposées.
Maintanant, il ne faut pas se leurrer : la "demande" d'un état palestinien est une demande déguisée. Les revendications ne portent pas tant sur la constitution même d'un état indépendant - qui aurait pu être fait depuis longtemps si les "territoires" concernés l'avaient désiré et décidé, mais plutot sur une annexion pure et simple de ce qui est intolérable à ceux qui revendiquent. En clair, oui à un état palestinien, du moment qu'il inclut Israël...

Pour ce qui est de Jérusalem, c'est effectivement un symbole religieux plus qu'autre chose. Il ne concerne en fait que juifs et chrétiens qui y ont leurs racines, l'islam n'est pas concerné vraiment. Jérusalem n'est jamais mentionné dans le coran, et si mahomet a demandé pendant quelques semaines de prier en direction de Jérusalem, c'était tout simplement pour conquérir la région en faisant, d'une part, les yeux doux aux antochtones, d'autre part, en "motivant" ses troupes sur l'objectif. Mais historiquement parlant, Jérusalem n'a jamais eu de relations islamistes.
La seule façon effectivement de trancher la chose, c'est de déclarer la ville extra-territoriale. L'exigence musulmane est d'abord destinée à faire pression, en fait, ils n'ont rien de spécial à faire de Jérusalem, leur "mission" étant de conquérir le reste monde, et Jérusalem se trouve être du lot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philiberte

avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Moyen Orient   Jeu 26 Juin 2008 - 10:26

je ne sais pas si les autorités d'alors se sont opposées à la création d'un état palestinien. ce qui est sûr, c'est que les palestiniens ont quitté le pays suite aux promesses fallacieuses des états voisins, qu'ils reviendraient rapidement "chez eux".
et à propos de Jérusalem:

http://www.bivouac-id.com/2008/06/21/petite-lecon-imprevue-de-coran-et-de-geopolitique-en-direct-sur-al-jazeera/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Moyen Orient   Ven 27 Juin 2008 - 11:07



«Jérusalem est notre capitale depuis 3000 ans, et nous étions là quand vos ancêtres buvaient du vin, que vos filles étaient enterrées vivantes et que vous adoriez des idoles. Cette ville nous appartient et elle sera à nous à jamais.»

Mes connaissances historiques sont limitées, mais il me semble que la création de l’état d’israel est relativement récente. Alors des prétentions aussi catégoriques sur Jérusalem (des uns comme des autres du reste) commencent à devenir irritantes.
Maintenant, j’aimerais qu’on m’explique ce que valent les références à d’obscurs textes religieux au regard d’une évolution du droit international, résultat d’inévitables compromis. De ce point de vue, les attendus du coran comme du talmud ne concernent que les adeptes de la chose. Pour le reste, il serait peut-être grand temps de se mettre autour d’une table avec d’autres bases de discussion que ce genre d’anathèmes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 511
Localisation : Frankistan
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Moyen Orient   Lun 18 Aoû 2008 - 13:06

Pakistan - Le président Musharraf démissionne

"Je laisse mon avenir dans les mains du peuple", a-t-il ensuite lâché, la mine très sombre, au terme d'un discours dans lequel il a âprement défendu son bilan et accusé la coalition gouvernementale, l'ancienne opposition sortie vainqueur des législatives de février, de saper les fondements du Pakistan, seule puissance nucléaire militaire avérée du monde musulman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revolution-bleue.forumactif.fr
Admin
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 511
Localisation : Frankistan
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Moyen Orient   Mar 19 Aoû 2008 - 14:02

Des soldats français sont engagés dans une bataille d'envergure à une cinquantaine de kilomètres de Kaboul et l'on craint qu'il n'y ait des victimes, ont annoncé des responsables afghans. "Selon un premier bilan, plus de 10 soldats français ont été tués ou blessés", a déclaré un officier afghan qui a également requis l'anonymat. Lundi soir, une source de l'état major français des armées à Paris avait affirmé qu'une "opération est en cours qui a débuté dans la journée de lundi impliquant des soldats français en Afghanistan". Un porte-parole militaire français à Kaboul n'était pas en mesure de donner davantage d'informations. Un porte-parole des talibans a affirmé pour sa part que les insurgés avaient infligé "de lourdes pertes" aux forces de l'Otan dans le district de Saroubi. "Ce matin, nous avons tendu une embuscade aux troupes de l'Otan dans le district de Saroubi, à l'aide de mines et de roquettes. Nous avons détruit cinq véhicules et infligé de lourdes pertes", a déclaré Zabihullah Mujahed. Quand je disais hier soir (voir l'article) que j'étais consterné par les analyses des "experts" sur la démission de Pervez Musharraf... Dès le 26 mai nous avions prévu la dégradation de la situation en Afghanistan pour les forces de l'OTAN (http://www.rebelles.info/article-19885878.html) et la démission de Pervez Musharraf est bien le signe que cela ne va aller qu'en empirant. Hélas...

David Bescond pour Rebelles.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revolution-bleue.forumactif.fr
Admin
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 511
Localisation : Frankistan
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Moyen Orient   Sam 23 Aoû 2008 - 9:21

Citation :
Tous les Pakistanais qui pensent encore que les talibans et leurs affidés sont de bons musulmans qui ne font qu'obéir aux préceptes de l'islam, que leur seul désir est de créer un Etat pour le bien des musulmans et que leur combat contre les Etats-Unis est héroïque, doivent impérativement ouvrir les yeux. Et cela ne vaut pas seulement pour les citoyens ordinaires, mais aussi – et surtout – pour les hommes responsables de la sécurité et du respect de l'état de droit, qui se sont fourvoyés en pensant que la présence de ces éléments extrémistes serait un atout pour notre sécurité vis-à-vis des voisins indiens et afghans.

Il s'agit d'un combat à mort pour la sauvegarde de notre mode de vie face à des hommes dont les principales qualités sont l'intolérance, la bigoterie, la haine et la pure sauvagerie. Il est temps pour les Pakistanais, l'Etat et l'actuel gouvernement de prendre conscience de cette réalité, et le plus tôt sera le mieux.
The News Le titre, fondé en 1991, se definit comme progressiste dans ses prises de position politiques et économiques. Son supplément dominical propose aussi d'intéressantes observations et analyses sur les problèmes politiques et sociaux. The News appartient au Jang Group of Publications, le plus important groupe de presse du pays. Parmi les autres titres du groupe figurent Jang, journal ourdophone le plus lu du pays, et Daily News, premier quotidien de langue anglaise du soir. [source]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revolution-bleue.forumactif.fr
philiberte

avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Moyen Orient   Dim 28 Déc 2008 - 16:46

Point de vue de Khaled Asmar - Beyrouth

Le pot de terre contre le pot de fer : 210 morts et 750 blessés à Gaza. Les Palestiniens sont sacrifiés par le Hamas au profit de l’Iran, son principal bailleur de fonds
La cause palestinienne reste très lucrative, mais le sang palestinien est très peu cher

samedi 27 décembre 2008 - 19h25, par Khaled Asmar - Beyrouth

media arabe info
L’heure de vérité semble sonner. Israël a longtemps prévenu le Hamas que sa patience avait des limites et qu’il ne tolèrera pas les provocations quotidiennes. Mais le Hamas semble avoir un autre calcul. Les islamistes sacrifient la population pour exploiter le martyre de Gaza contre les régimes arabes modérés.

C’est en tout cas l’avis de plusieurs commentateurs des médias arabes. La télévision « Al Arabiya » passe en boucle des images insoutenables du « massacre de Gaza », mais précise que les frappes ont visé les permanences du Hamas et des forces de sécurité du ministère de l’Intérieur du gouvernement démis, responsables des tirs de roquettes sur les localités palestiniennes. Une académie de la police a été touchée de plein fouet pendant la cérémonie de promotion de nouveaux policiers, dont une grande partie a été déchiquetée par les raids israéliens. Le ministre de la Défense israélien, Ehud Barak, a précisé aujourd’hui que l’opération n’était qu’à son début, et que le temps d’éradiquer le Hamas était venu.

Les provocations palestiniennes semblent ainsi justifier l’intervention musclée de Tsahal, après plusieurs avertissements israéliens et des appels des pays arabes au Hamas le sommant à la retenue, en vain. L’opération de ce samedi, pourtant « jour de repos sacré dans le judaïsme », comme l’a rappelé la correspondante d’« Al Arabiya » à Gaza, Hanane Al-Misri, prouve que le Hamas n’a pas les moyens de faire face à la puissance militaire israélienne, et que les dirigeants du mouvement islamiste palestiniens ont un autre calcul : ils cherchent à exploiter le « martyre » de Gaza pour embarrasser les régimes arabes modérés, et plus particulièrement l’Egypte.

En effet, une action concertée avec les Frères musulmans (FM) égyptiens n’est pas exclue, d’autant plus que le Guide des FM, Mohammed Mehdi Akef, vient de justifier la politique iranienne dans la région, et de critiquer le régime égyptien. Embarrassé, le Caire vient de rappeler son ambassadeur à Tel-Aviv en guise de protestation contre les raids israéliens. Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Ahmed Abou Al-Ghaïth, a dénoncé « le Hamas qui a tiré plus de 60 roquettes sur Israël, la veille de la visite de Tzipi Livni au Caire, pour empêcher la médiation égyptienne d’aboutir à une trêve ».

Ainsi, il apparait que le Hamas joue le jeu de l’Iran, comme l’avait fait le Hezbollah en juillet 2006 au Liban, dans l’objectif de détourner l’attention sur Gaza pour occulter d’autres événements qui se préparent. En 2006, la guerre du Liban provoquée par le parti de Dieu, avait permis à l’Iran de gagner plusieurs mois avant que l’Occident ne traite son dossier nucléaire et n’impose des sanctions, et à la Syrie de retarder la mise en place du Tribunal international pour juger les assassins de Rafik Hariri.

Aujourd’hui, le même scénario semble se reproduire, avec, en prime, l’affaiblissement des régimes modérés. Ce qui permettrait à l’Iran de conforter ses positions et de mieux négocier son programme nucléaire et à repousser toute attaque militaire israélienne ou américaine. Rappelons que le 26 décembre, plusieurs missiles avaient été découverts au Sud-Liban, pointés vers l’Etat hébreu. Ils étaient prêts à être tirés. Les factions palestiniennes basées au Liban ont démenti toute implication. De ce fait, il pourrait s’agir d’une action concertée entre le Hezbollah et l’Iran, visant directement les négociations de paix israélo-syriennes. Le président syrien Bachar Al-Assad venait en effet de confirmer les souhaits de son régime de négocier directement avec Israël, sous l’égide du parrain américain. Ce qui menacerait l’Iran et le Hezbollah. D’où la surenchère et l’escalade du Hamas et du Hezbollah visent à empêcher toute progression du processus de paix.

Enfin, le paradoxe est de taille : autant la cause palestinienne est très lucrative pour ceux qui en font un commerce (Iran, Syrie, Hezbollah), autant le sang palestinien est peu cher, y compris pour le Hamas.

Khaled Asmar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philiberte

avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Moyen Orient   Dim 28 Déc 2008 - 16:58

autre article:


Opération «Plomb durci» :

Avant le déchaînement habituel auquel ne manqueront pas de se livrer nos éditorialistes dans les prochains jours pour fustiger l’attaque «disproportionnée» israélienne dans la bande de Gaza, quelques repères simples doivent être rappelés :

1) En août 2005, Gaza est devenu «judenrein», c’est-à-dire vidée de toute présence juive. Autrement dit, depuis cette date, on ne peut plus à la fois être juif et vivre dans la bande de Gaza. Rappelons que, dans le même temps, Israël est accusé d’être un Etat raciste et de pratiquer une «politique d’apartheid».



Rappelons encore que les Arabes israéliens bénéficient strictement des mêmes droits civiques que les Juifs. Rappelons toujours que les femmes arabes israéliennes ont été les premières à bénéficier du droit de vote.



Rappelons enfin qu’un Arabe israélien a la possibilité de devenir député à la Knesset et d’y œuvrer pour la destruction de l’Etat qui l’héberge, le nourrit et le protège. C’est le cas d'Ahmed Tibi, d’Azmi Bishara et de nombreux autres.



2) Après le départ des «Juifs» - comme on dit en bon gazaoui – aucune infrastructure juive, agricole ou autre, n’a été conservée. Il y a eu une volonté délibérée de toutes les détruire et ce dans un seul but : ne pas donner la moindre chance de prospérité à une population qu’il fallait impérativement maintenir dans la misère sous peine de risquer de diminuer le niveau de haine anti-israélienne.

3) Sans la moindre raison politique, tactique ou stratégique, les roquettes se sont mises à pleuvoir sur le territoire israélien à partir de la date de cette évacuation. Visiblement, le désœuvrement et le chômage ne réussissaient pas aux «activistes palestiniens» – comme on dit, cette fois, en novlangue AFPienne –

4) La trêve de six mois était stratégique pour le Hamas qui y trouvait son seul moyen de reconstituer ses forces pour mieux frapper Israël par la suite. Il ne l’a d’ailleurs jamais respectée, bombardant Sderot et Ashkelon de plusieurs tirs de mortiers et fusées Qassam chaque jour depuis deux mois.



Les islamistes l’ont finalement rompue officiellement le 19 décembre, faisant passer leurs «bombardements artisanaux» à l’échelon industriel. Israël a prévenu avant et après cette rupture qu’elle ne pourrait indéfiniment faire preuve de retenue. On ne peut pas dire que l’Etat hébreu ait fait preuve de malice ni de perfidie dans cette opération.



Au fond, et c’est cela que nous devons saisir, nous Occidentaux peu au fait de cet «Orient compliqué» : le Hamas a presque obtenu ce qu’il voulait.



Il souhaitait des images de corps déchiquetés, exhibés sans la moindre pudeur, des panaches de fumée au-dessus de la ville, des mères éplorées, des enfants dont les vies sont foutues, des foules haineuses appelant à une «juste vengeance».



Il n’a été récompensé qu’en partie puisque, cette fois-ci, la proportion de civils touchés s’avère particulièrement faible.

Sans cette allégorie de la mort, le Hamas n’est rien. Le plus triste dans cette affaire, c’est qu’il ne s’agit pas seulement du Hamas. C’est du «peuple» palestinien dans son ensemble qu’il est question. Ou plutôt des pauvres «Arabes de Palestine» à qui on a fait croire qu’ils étaient un peuple.



L’histoire de l’instrumentalisation politique de ces populations depuis Nasser jusqu’à Arafat serait trop longue à décrire dans ce court article.

Maintenant, les médias, les politiques du monde entier ont le choix : tomber dans le panneau ou pas.

En reprenant leur sempiternelle rhétorique à propos du «cycle de la violence», de la nécessité d’un «règlement juste du conflit», de l’appel au calme des «deux parties», quand ils ne se contenteront pas d’une condamnation pure et simple d’Israël, ils permettront de sauver la face et de donner l’impression d’œuvrer pour la paix.

Alors qu’ils ne feront qu’entretenir une illusion, une illusion mortelle, responsable, depuis soixante ans, de milliers de morts.

Curieux tout de même que personne ne se pose la question. Pourquoi aucune «recette», aucun plan de paix n’ont marché depuis soixante ans ?

Et s’il y avait un intrus dans l’équation ?

Jean-Paul de Belmont © Primo, 28 décembre 2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moyen Orient   

Revenir en haut Aller en bas
 
Moyen Orient
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cuisine du Moyen-Orient
» Quels sont les grands pays producteurs de petrole
» La Médaille Militaire, très convoitée.
» Ma campagne du Moyen-Orient.. CHYPRE
» petit moyen de pression sans le savoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Révolution-bleue :: Société :: International-
Sauter vers: