Révolution-bleue

Ce forum a pour objectif d'organiser la résistance en région.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 euthanasie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
philiberte

avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: euthanasie   Jeu 20 Mar 2008 - 12:16

quelle polémique autour du cas de cette malheureuse. pourquoi tant de publicité? ne peut-on mettre fin à ses jours discrètement? elle était "valide" et pouvait le faire elle-même sans impliquer quiconque, ce qu'elle a compris, d'ailleurs. j'espère qu'on va rapidement laisser sa famille en paix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: euthanasie   Ven 28 Mar 2008 - 21:27

Bonne analyse sur Agoravox à ce sujet, et qui conclue qu’en l’état ... il est urgent de ne pas légiférer à ce sujet, au motif que moins on saisit la justice dans ce pays, mieux on se porte, ce qui n’est pas faux (on pourrait en la matière parler d’acharnement judiciaire, les juges se contenant le plus souvent d’appliquer ou non la LOI, plutôt que de déléguer une parcelle de leur compétence à des acteurs du terrain qui le sont infiniment plus).
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=37432
Je suis par contre beaucoup plus réservé sur les soins dit "palliatifs" qui pallient en fait aux carences d’une société qui ne veut ou peut assumer certains choix (ce n’est du reste pas sans raisons que l’intéressée les avait récusés ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philiberte

avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: euthanasie   Sam 29 Mar 2008 - 8:48

je ne dénie pas aux gens le droit de désirer la mort, mais celle d'impliquer d'autres personnes. sauf dans le cas Imbert où ce pauvre petit ne pouvait rien faire, on doit se débrouiller seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zermikus

avatar

Masculin Nombre de messages : 521
Localisation : Ouest
Secteur d'activité : Sans
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: euthanasie   Sam 29 Mar 2008 - 10:41

Moins de justice = plus de justice !
Effectivement, moins on va en justice, mieux on se porte.
On pourra toujours trouver de bonnes ou ou mauvaises raisons sur le sujet, chacun aura toujours raison, comme d'habitude.
Je rejoins l'analyse précédente, inutile de légiférer d'avantage sur le sujet, par contre, et ce que je trouve hallucinant, c'est l'acharnement sur des situations précises. Pour le dernier cas qui a soulevé la polémique, pourquoi aller faire une autopsie à la pesonne ? Qui s'est mêlé de quoi ? Qu'est-ce que l'initiateur de cette mesure a apporté au monde, aux hommes, au bien ? Rien ! Que des ennuis...
Certes, je ne dis pas qu'il faut laisser tout faire, mais encore faudrait-il savoir juger, ce que les juges ne savent pas faire, ils "appliquent" la loi... Dans ces conditions, pourquoi mettre un juge ? Si il n'est que d'appliquer la loi, un ordinateur ferait parfaitement l'affaire, ça coûterait nettement moins cher et ça irait beaucoup plus vite... Du coup, plus besoin de réforme de la carte judiciaire, sinon pour supprimer des juridictions. Au fond, et quand on y pense, le seul cas où l'on juge en France, c'est en assises, avec des jurés - ce que je n'accepterai jamais de faire, j'estime que je n'ai pas compétences. Mais d'autres en ont, il n'y a donc pas carence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: euthanasie   Sam 29 Mar 2008 - 13:31

À partir du moment où l’on médiatise l’affaire, les procs et sous procs ne peuvent pas ne pas s’en mêler. D’où l’intérêt pour les candidats à "l’exit" de rester discrets. On pourrait ainsi détourner la formule originelle: pour mourir dignement, mourons cachés ! Tout celà ne fait qu’illustrer la magistrale hypocrisie d’une société hyper-réglementée ...
S’agissant des jurés populaires, vous n’avez pratiquement aucun moyen d’y échapper (sauf contraintes professionnelles ou médicales documentées). Et c’est une bonne chose: pour juger de ce genre de choses, l’électeur lambda n’est pas moins compétent qu’un expert bardé de diplômes. Et puis il faut aussi assumer les conséquences directes de ses choix. Mais c’est une expérience dont on ne sort pas indemne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orion

avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : France (pour le moment ...)
Secteur d'activité : Observer
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: euthanasie   Sam 2 Aoû 2008 - 0:07

Citation :
Il vaut mieux correctement prendre en charge un père de 40 ans qui est rentable pour la société, qu’une personne de 80 ans qui n’a plus toute sa tête. C’est évidemment un constat tragique, mais nous n’avons pas le choix
extrait d’un entretient publié dans Le Point du 3 juillet 2008 (sans que cet hebdomadaire ne s’émeuve en quelque façon que ce soit de la teneur ahurissante de tels propos dans la bouche d’un haut responsable (*) du comité consultatif national ... d’éthique (sic!)
(*) Pierre Le Coz, agrégé en philosophie, docteur en sciences de la vie et de la santé, et vice président du machin Twisted Evil
(source)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philiberte

avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: euthanasie   Sam 2 Aoû 2008 - 8:46

c'est de la même veine que cette pauvre jeune femme italienne, dans le coma depuis 15 ans, et que sa famille voudrait débrancher. l'Eglise et le gouvernement s'y opposent.
il ne s'agit pourtant pas d'euthanasie, ici, mais de non acharnement thérapeutique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zermikus

avatar

Masculin Nombre de messages : 521
Localisation : Ouest
Secteur d'activité : Sans
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: euthanasie   Sam 2 Aoû 2008 - 9:39

Je serais assez d'accord avec la citation ci-dessus, même si elle paraît cynique au premier chef.

Mais, ce qui m'embête un peu dans ce que j'écris, c'est que je suis plus près des 80 que des 40...

Maintenant, j'ai vu mes deux parents agoniser, et dans de grandes souffrances, franchement, je ne vois pas ce qu'il y aurait eu d'altruisme, de grand ou de généreux en les faisant souffrir quelques mois de plus.
A chacun sa conscience comme on dit, la mort n'est que le but ultime de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: euthanasie   Sam 2 Aoû 2008 - 10:42

Rien de bien nouveau ! Il y a belle lurette que les médecins sont confrontés à ce dilemme. Exemple: les chimiothérapies dont la mise en place est fonction de l’âge. Saviez vous qu’après 70 ans, on "sursoit" généralement, et ceci depuis des années ? Et il ne s’agit pas là de chimiothérapie uniquement "palliative" ...
Notre ethicoman ne fait qu’entériner ce qui ressemble fort à une discrimination interdite par la police de la pensée !! Idea (outre qu’elle est contraire à l’éthique la plus élémentaire que ce cuistre est censé garantir ... )

Notez bien le Idea ......... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philiberte

avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: euthanasie   Lun 4 Aoû 2008 - 11:58

j'ai un vague souvenir, et ne veux en aucun cas affirmer: il me semble qu'en GB, à partir de 70 ans, il se passe qq chose au point de vue santé: il n'y a plus de soins gratuits ou qq chose comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: euthanasie   Lun 4 Aoû 2008 - 16:06

Voir aussi [ici] ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
V12



Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: euthanasie   Mer 6 Aoû 2008 - 17:38

007/** a écrit:
Voir aussi [ici] ... Wink

j'eusse bien voulu aller voir mais çà marche pô, il faut un accès spécial qu'il dit le forum pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: euthanasie   Mer 6 Aoû 2008 - 18:38

Exact ! Faut montrer patte blanche ! Eh oui on discrimine sec ici ...
Voir avec l'admin le cas échéant Wink
----------------

Note de l'Admin: L'accès en question est effectivement réservé aux membres du Groupe "action" ... Pour en faire partie, il faut en faire la demande à l'administrateur du forum Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 511
Localisation : Frankistan
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: euthanasie   Jeu 14 Aoû 2008 - 11:05

La réponse au Point de Pierre Le Coz (sous toutes réserves de vérification de l'authenticité du document ...

Citation :
“Cher Monsieur

Je ne puis que comprendre votre légitime indignation à la lecture des propos qui m’ont été prêtés dans le magazine Le point du 3 juillet dernier. Je dois vous dire que j’ai été moi-même très triste de voir à quel point cette revue pourtant notoire avait orienté mes propos dans un sens « prescriptif » alors que j’avais parlé dans un style descriptif.

Dire « voilà vers quoi nous allons aller si nous ne relevons pas loyalement le défi », cela ne revenait pas du tout à dire « il faut sacrifier tous les vieux qui perdent la tête ! » Tous ceux qui me connaissent depuis suffisamment longtemps pourront vous confirmer qu’il n’est pas pensable que j’ai pu tenir de tels propos à la journaliste qui a monté ce dossier. Je puis vous assurer que jamais je n’aurais pu être élu à la vice-présidence du Comité si j’étais un défenseur de ce genre d’idéologie. Les membres du Comité m’ont élu parce qu’ils savent mes positions et connaissent mes publications.

Je m’investis depuis 10 ans dans des formations et anime des manifestations relatives aux aspects éthiques et relationnels de la maladie d’Alzeihmer et participe chaque année à Marseille à la journée nationale de la maladie d’Alzeihmer au Conseil général ; je co-organise à partir de la rentrée prochaine un Certificat universitaire « éthique et maladie d’Alzheimer » au sein de l’espace éthique méditerranéen de La Timone à Marseille.

Le problème avec ce genre de magazine est que l’interviewé ne se voit pas proposé de relire l’entretien (du moins lorsqu’il ne s’agit pas d’une « star »’, ce qui est mon cas, nonobstant les responsabilités que j’exerce au sein du CCNE). C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il n’y a aujourd’hui quasiment plus aucun membre du CCNE qui accepte de répondre aux journalistes, ce qui pourrait nous poser des problèmes de visibilité sociale. Cette déformation grotesque et choquante de mes propos risque encore d’aggraver notre méfiance et conduire le Comité national d’éthique à une sorte de mutisme. Je ne doute pas que vous exerciez votre métier avec professionnalisme ; mais ne pensez-vous pas que le journalisme en France traverse une crise grave ? Beaucoup de questions me sont venues à l’esprit depuis que j’ai lu cette interview : que se passe-t-il au juste aux sein des rédactions des grands magazines français ? Assistons-nous à un retour à un ultra-libéralisme néo-darwinien ? Devons-nous craindre le retour à une « droite pure et dure » ? Est-ce que l’article de cette journaliste n’a pas été déformé par ses supérieurs hiérarchiques qui auraient jugé mes propos trop nuancés, insuffisamment « percutants » ? N’ai-je pas été assez « sensationnaliste » au goût de certains ? Je n’ai pas de réponse à ces questions.

J’ai été stupéfait de lire que j’avais été présenté au tout début de l’entretien comme « un fin connaisseur des systèmes de protection sociale » (sic), ce que je ne suis en aucun cas ! Je n’ai jamais écrit une seule ligne sur ce sujet et je suis formel : je n’y connais strictement rien en systèmes de protection sociale !

Quand j’ai lu cette contre-vérité manifeste dès les premières lignes de présentation de mon CV, j’ai compris que le piège s’était refermé sur moi et que j’allais participer d’une propagande dans laquelle je ne me reconnais absolument pas. Chacun en aura la preuve en lisant mon livre sur L’empire des coachs : une nouvelle forme de contrôle social (chez Albin Michel), qui est une dénonciation sans concession de l’idéologie de la rentabilité (idéologie que l’on me prête dans cet entretien, ce qui est le comble).

Je vous remercie de bien vouloir prendre en compte ces compléments d’information et d’essayer de m’aider à rétablir la vérité. Car au-delà de ma personne, m’accabler serait une manière indirecte de discréditer le Comité d’éthique, dont la légitimité a déjà été gravement mise en cause par une conseillère de L’Élysée en février 2008. Il faut que les citoyens aident et préservent le Comité d’éthique car, quand une société n’a pas ou n’a plus de Comité d’éthique (Chine, Russie…), la démocratie et la liberté d’expression sont en danger. Le Comité est d’une instance de vigilance dont aujourd’hui plus que jamais peut-être nous avons le plus grand besoin. Pour le CCNE, l’éthique est le courage de conserver les problèmes au lieu de les liquider dans des « solutions » (je n’ose dire des « solutions finales »…).

J’ai découvert à mes dépents que Le Point avait décidé de changer de politique éditoriale et de renouveler son lectorat… J’en prends acte et saurai en tirer les leçons qui s’imposent.

En vous remerciant d’avance pour votre aide, je vous prie de croire, cher Monsieur, en l’assurance de ma fidélité aux valeurs que vous défendez et de ma parfaite considération.

Pierre Le Coz (vice–président du CCNE)”
Affaire à suivre ...
PS: www.lepoint.fr/actualites-societe/tres-chers-medicaments/920/0/257721+lepoint.fr%2Bpierre+le+coz&hl=fr&ct=clnk&cd=1&client=safari" class="postlink" target="_blank" rel="nofollow">L'article du point qui a mis le feu aux poudres ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revolution-bleue.forumactif.fr
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: euthanasie   Mer 27 Aoû 2008 - 16:19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: euthanasie   

Revenir en haut Aller en bas
 
euthanasie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sondage au sujet de l'euthanasie
» LA SPA DE LA LOUVIERE A EUTHANASIE BUFFY ! Venez signer....
» Au Sénat,le débat sur l'euthanasie reprend vie
» L'euthanasie (pour ou contre, et exposé)
» Pour ou contre l'euthanasie sur les MINEURS?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Révolution-bleue :: Société :: Santé-
Sauter vers: