Révolution-bleue

Ce forum a pour objectif d'organiser la résistance en région.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Synthèse nationale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Synthèse nationale   Mar 23 Oct 2007 - 14:35

SAMEDI 27 OCTOBRE, PARIS…

COMMENT DEFENDRE NOTRE IDENTITE ?

1er anniversaire de la revue Synthèse nationale
Théâtre de l'Asiem (6, rue Albert de Lapparent 75007 )
De 13 h. 30 à 18 h. 00

Nous ne sommes plus qu’à quelques jours de notre grand rendez-vous de samedi prochain 27 octobre à Paris, où Synthèse nationale réunira ses nombreux amis et lecteurs à l’occasion de son premier anniversaire.

Cette grande journée, placée sous le thème de la défense de nos identités, sera l’occasion attendue, pour toutes les composantes du camp national et identitaire, de présenter leur conception de l’identité, qu’elle soit régionale, nationale, européenne et/ou spirituelle.

Ce sera un moment rare où l’on pourra voir, sur les mêmes tribunes, des responsables politiques ou des journalistes qui ont parfois des approches différentes sur bien des sujets, mais dont le plus grand dénominateur commun est d’avoir conscience de faire partie d’une nation, d’un peuple et d’une civilisation et d’avoir le souci de vouloir défendre ces réalités face au magma uniformisé que veut nous imposer le système.

Chacune des nombreuses personnalités qui participeront à cette réunion dirige ou appartient à des organisations ou à des journaux tout aussi estimables les uns que les autres et il n’est pas question, pour nous, de vouloir imposer une quelconque suprématie des uns sur les autres ou de vouloir inciter à une fusion, comme certains le supputent à tort, de toutes ces forces.

Synthèse nationale est née avec la volonté d’instaurer dans le camp national et identitaire un nouvel état d’esprit. De faire en sorte que, face aux terribles dangers qui menacent notre civilisation, les composantes de notre famille politique jettent aux orties les brouilles du passé, les suspicions du présent et apprennent à se côtoyer et à se respecter mutuellement, sans quoi il sera trop tard.

Je sais, en tant que fondateur de Synthèse nationale, que la tâche est rude et que chacun devra mettre de l’eau dans son vin. Mais je sais aussi que c’est là l’espérance de la majorité de ceux qui, militants, responsables locaux et nationaux, élus municipaux et régionaux, font la force et la diversité de la droite de conviction.

A la veille du déclenchement de la désastreuse guerre fratricide européenne de 1914-1918, l’immense poète flamand Emile Verhaeren s’adressait aux peuples d’Europe en ces termes : « Respectez-vous et admirez-vous les uns les autres ». Il ne fut pas écouté et l’on connaît la suite.

Aujourd’hui plus que jamais, ce voeu reste totalement d’actualité.

Retrouvons-nous nombreux samedi prochain.

Roland Hélie

http://synthesenationale.hautetfort.com/

Mais bien sûr, "c des fachos" ! Wink Voir calendrier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Synthèse nationale   Mar 6 Nov 2007 - 18:28

Quand les identitaires redécouvrent le plus vieux métier du mode !!! clown
Identitaires potentiels que nous pouvons convaincre en les considérant, c’est-à-dire en les aimant et en les écoutant, et non pas en les méprisant.
Christian Chaton est un élu qui passe ses journées à rendre visite à des personnes âgées, à aller sur les marchés serrer des mains, recevoir les doléances des électeurs concernant la réfection des trottoirs, l’emplacement des panneaux de signalisation ou les problèmes d’endettement des agriculteurs de son canton…toutes choses que beaucoup de gens dans nos milieux trouvent méprisables, inutiles et, disons le, chiantes.
Je côtoie depuis plusieurs années des maires, des conseillers généraux, des députés PS ou UMP qui gèrent des villes de 50.000 ou 100.000 habitants et qui sont réélus avec des scores de 50 ou 70 % des voix. Or, ces élus ne sont jamais méprisants avec leurs électeurs ; comme Christian Chaton, ils passent des heures à les écouter, à les recevoir pour des questions d’urbanisme, pour des soucis familiaux, des histoires de chômage ou de surendettement. Ces élus aiment leurs électeurs et leurs électeurs les aiment… et donc les élisent.
On ne peut faire de la politique et militer qu’après avoir pris conscience d’une certaine forme d’amour, pour ceux qui nous entourent. Il faut regarder nos contemporains avec sympathie.
Julien Freund, à la suite d’Aristote, écrivait que le bien commun est le but du politique (voir L’Essence du Politique, éd. Sirey, n° 151) et que cette recherche du bien commun passe par l’amitié.
Le souci de l'autre se traduit en effet par la philia (amitié, solidarité) dont parle Aristote. La philia, quel que soit l'équivalent en français, c'est la réserve de chaleur humaine, d'affectivité, d'élan et de générosité qui nourrit et stimule le compagnonnage humain au sein de la Cité : et cela à travers les fêtes, les plaisirs et les jeux comme à travers les épreuves….
Regardons les réussites dans les milieux non-conformistes et dissidents en examinant de près, par exemple, les écoles catholiques hors contrats que les traditionalistes montent un peu partout en France. Ces écoles supposent un investissement financier et matériel colossal : les scolarités sont parfois de 600 euros par trimestre par enfant, les mamans viennent faire le ménage dans les classes des enfants le soir, encadrent les activités péri-scolaires, les enseignants sont mal payés et, au final…des dizaines de milliers d’enfants s’épanouissent chaque années dans ces écoles.
Cette réussite est le fruit d’un immense amour que l’on porte à ses enfants et au souci de leur donner une scolarité cohérente avec les valeurs familiales.
On ne peut pas donner de l’espoir et de l’enthousiasme si on est soi-même un raté ou un aigri et qu’on reporte cette mentalité sur la chose publique et notre entourage.
Nos voisins, nos collègues sont des gens susceptibles de voter pour nous et de nous rejoindre : c’est à nous de le mériter par la qualité de notre message, notre capacité à comprendre leurs problèmes et y apporter des réponses concrètes.
Cela suppose plus qu’un changement de méthode militante ou de stratégie politique ou métapolitique : cela suppose un changement de mentalité, une autre façon de « penser » et de regarder les autres.
Sur ce point, nous devons faire notre révolution culturelle et partir du principe : « au commencement était l’Amour » !
http://www.blog-identitaire.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philiberte

avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Synthèse nationale   Mer 14 Nov 2007 - 10:36

http://www.islamisation.fr/archive/2007/11/11/intervantion-de-joachim-veliocas-a-la-convention-identitaire.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Synthèse nationale   Mer 14 Nov 2007 - 13:53

J'aurais peut-être dû rester un peu finalement ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philiberte

avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Synthèse nationale   Mer 14 Nov 2007 - 14:00

je crois, oui... l'un des organisateur (étudiant à Dijon) va sur le forum du MPF, c'est lui qui a mis le lien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Synthèse nationale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Synthèse nationale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Normandité et identité nationale
» CULTURE - La langue italienne et l'unité nationale
» Vous voulez écouter ce qui se dit à l 'Assemblée nationale?
» Fête nationale de la Frite !
» Journée nationale des aveugles et malvoyants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Révolution-bleue :: Société :: Politique-
Sauter vers: