Révolution-bleue

Ce forum a pour objectif d'organiser la résistance en région.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Régularisez qu'ils disaient ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Régularisez qu'ils disaient ...   Mer 29 Aoû 2007 - 18:59

mercredi 29 août 2007

PRÈS DE 25 INTERPELLATIONS DANS LE BÂTIMENT
Travail clandestin à Dijon : Une filière démantelée

Après plusieurs mois d'enquête, la police aux frontières a récemment démantelé une importante filière de travail clandestin implantée au sein de l'agglomération dijonnaise dans le secteur du bâtiment. Une vingtaine d'individus principalement originaires du Kosovo et trois chefs d'entreprise dijonnais ont été interpellés.

L E début de l'affaire remonte à décembre 2006. C'est à cette période que la brigade mobile de recherche (BMR) de Dijon de la police aux frontières a décidé d'ouvrir une enquête judiciaire. Celle-ci concernait plusieurs entreprises du Bâtiment basées dans l'agglomération dijonnaise.
Au fil de six mois de surveillances et d'investigations menées avec l'appui du Groupe d'intervention régional (GIR) de Bourgogne et de l'URSSAF de Côte-d'Or, les enquêteurs de la BMR sont parvenus à recueillir les éléments constitutifs de nombreuses infractions laissant apparaître l'existence d'un réseau structuré venu d'ex-Yougoslavie.
Le réseau datait de 1994
C'est à partir du 14 juin dernier qu'a pu débuter une série de contrôles dans cinq entreprises de plâtrerie peinture. Toutes gérées par des ressortissants originaires de la province du Kosovo, elles travaillaient exclusivement pour trois donneurs d'ordres de l'agglomération, également contrôlés, qui utilisaient cette main-d'œuvre bon marché par le biais de la sous-traitance.
Le pionnier du réseau, arrivé clandestinement en France en 1990, avait créé sa société dès sa régularisation en 1994, puis avait fait venir son frère. Cousins et amis étaient ensuite venus grossir les rangs. Depuis, les travailleurs clandestins, qui possédaient presque toujours des liens de parenté avec leur employeur, présentaient un parcours similaire. Arrivés [color=red]illégalement en France, ils étaient pris en charge et hébergés par leurs compatriotes déjà implantés à Dijon, en échange d'un travail précaire de peintre. [color:16e9=red:16e9]Une fois régularisés, ils créaient souvent leur propre société et reproduisaient le même schéma avec d'autres clandestins.
Détournement d'actifs
Afin d'organiser l'arrivée de nouvelles personnes, les employeurs avaient pris l'habitude de se rencontrer dans un bar dijonnais. Chacun cherchait à prospérer au gré des dépôts de bilans, détournements d'actifs et dissimulations de chiffres d'affaires. Après avoir été placés en liquidation judiciaire, certains avaient ainsi repris une activité sous le nom de leur épouse.
Au total, ce sont près de 25 interpellations qui ont été opérées courant juin et début juillet. Parmi les individus arrêtés, l'un s'était vu notifier [color=red]en [color:16e9=red:16e9]2005 Shocked un arrêté de reconduite à la frontière. Il était également recherché dans le cadre de deux condamnations pour vol aggravé et port d'arme de 4e catégorie.
Dix convocations devant la justice
Le 11 mars 2008, dix personnes devront se présenter devant le tribunal correctionnel de Dijon, parmi lesquelles deux des trois donneurs d'ordres, dont les noms ne nous ont pas été communiqués. L'un de ces deux chefs d'entreprise a reconnu avoir utilisé depuis plusieurs années le concours des cinq sociétés mises en cause, dont il était le principal fournisseur d'activité. Il a également avoué qu'il connaissait la situation de ses sous-traitants en matière de main-d'œuvre. Autre fait lui étant reproché, il avait employé directement l'un des travailleurs clandestins pour des travaux de rénovation dans sa propre villa.
Nicolas MANZANO
http://www.bienpublic.com/actu/faitsdiv/20070829.BPA0132.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Régularisez qu'ils disaient ...   Sam 15 Nov 2008 - 1:25

Sacré Georges ! Encore une saillie des bonnes âmes de Thalassa (édition de ce jour): dans un reportage (très orienté "RESF") sur les pauvres mexicains obligés de franchir (mais qui les y oblige au fait ?) le mur de la honte les séparant de l'Eldorado yankee, les minutemen qui prêtent main forte aux gardes frontières y sont qualifiés d'extrême droite (sic !) Détail amusant dans ce même reportage, un vilain ranchman US fait tout de même remarquer que les clandestins qui viennent travailler sur ses terres le font pour un salaire de misère et une protection sociale quasi inexistante. Question pas anodine: comment ces mêmes bien pensants comptent-ils à la fois ouvrir grandes les frontières (qu'ils vouent aux gémonies) et prétendre maintenir pour eux mêmes et en l'état des salaires et une sécurité sociale dont ils bénéficient encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zermikus

avatar

Masculin Nombre de messages : 521
Localisation : Ouest
Secteur d'activité : Sans
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Régularisez qu'ils disaient ...   Sam 15 Nov 2008 - 10:53

J'ai été effectivement choqué par ce reportage. Il me semble pourtant que ce n'est pas l'habitude de Georges de prendre position, en général, les faits sont exposés d'une manière assez équitable, après, à chacun de se faire une opinion. C'est même la première fois que je vois un reportage si clairement orienté.
Une remarque qui, à mon sens, n'est pas anodine. A un moment, le "candidat clandestin" en attente dit : " Ils sont racistes, ils n'aiment pas les sans-papiers". Voilà, après la nouvelle race - les musulmans, voici encore une nouvelle race : les sans-papiers.
Ce que je trouve de curieux dans tous ces reportages sur la misère du monde - celle que tout le monde est prêt à accueillir, c'est le fait que l'on accuse toujours le pays destinataire au lieu d'accuser le pays emetteur. C'est curieux, comme hier, pourquoi la question n'a pas été posée : Pourquoi les mexicains sont-ils si malheureux au Mexique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Régularisez qu'ils disaient ...   Dim 16 Nov 2008 - 11:04

Excellente question en effet, mais savez vous que la poser dénote de votre part un racisme évident ? Comment osez vous assimiler tiers monde et pauvreté hein ? Ne savez vous pas misérable cloporte discriminant que ces connotations éhontées sont désormais interdites dans le pays des droitsdelhomme ? Vous ne recevez pas encore radio Halde ? Heureusement la révolution bleue vous propose un stage obligatoire de rééducation mentale: voire ICI !

Pour ce qui est de Georges (et des autres) il faut savoir qu'ils émargent tous à la sainte religion haldesque. Le filtre journalistique fonctionne depuis au moins 40 ans, et se maintenir dans le PAF nécessite au minimum d'y faire allégeance comme on dit. Mais comme ils sont tous de gôche (ce dont s'accommode parfaitement le traître Isnogoud) ils sont aux avant poste du terrorisme de la pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philiberte

avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Régularisez qu'ils disaient ...   Mar 18 Nov 2008 - 19:44

entendu ce matin sur je ne sais plus quelle radio: des clandestins afghans, devant être refoulés, ont vu leur sort en suspend.
la cour des droits de l'hommes (mais pas de leurs devoirs) a également "tapé sur les doigts" (sic) du gouvernement français: il faut arrêter nos expulsions. que propose cette imbécile heureuse pour pousser nos murs?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Régularisez qu'ils disaient ...   Mar 2 Déc 2008 - 1:18

«L 'immigration, une chance pour l'Espagne. » ???

Il n'y a que quelques mois, ce slogan était encore au coeur de la campagne de José Luis Zapatero. Englué dans la crise, le chef du gouvernement a tourné la page. Plus un mot sur cette main-d'oeuvre bon marché qui a rempli les caisses de la Sécurité sociale et revitalisé un pays dont le taux de natalité était le plus bas du monde à la fin des années 90. En une décennie, l'Espagne a accueilli près de 5 millions d'immigrés et le pourcentage d'étrangers dans la population-12 %-a quadruplé depuis 1998. Finies, donc, les louanges de Zapatero en faveur de ces immigrés qui rapportaient à l'Etat un bénéfice net de 5 milliards d'euros. Terminé, le temps des régularisations massives qui avaient tant agacé certains voisins de l'Espagne, dont la France. Au lieu d'une « chance », l'immigrant est devenu un boulet.

(suite)
allo la Halde ? affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Régularisez qu'ils disaient ...   Sam 14 Mar 2009 - 13:22

Immigration clandestine, une ardente obligation pour les bien pensants ... Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philiberte

avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Régularisez qu'ils disaient ...   Dim 15 Mar 2009 - 13:15

j'ai transmis, en soulignant la phrase: "Cette action inhibitrice d'une rare efficacité a enrichi les passeurs et les patrons des entreprises qui utilisent cette main-d'œuvre bon marché"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Régularisez qu'ils disaient ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Régularisez qu'ils disaient ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Révolution-bleue :: Société :: Immigration-
Sauter vers: