Révolution-bleue

Ce forum a pour objectif d'organiser la résistance en région.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les non-dits de l'immigration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 511
Localisation : Frankistan
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Les non-dits de l'immigration   Mer 25 Juil 2007 - 18:30

Bien intéressante [Interview] (sous titrée ) du chroniqueur canadien Mark Steyn (même si un peu ancienne: octobre 2006), au sujet de son livre "America Alone"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revolution-bleue.forumactif.fr
Résistant 31

avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Les non-dits de l'immigration   Mer 25 Juil 2007 - 23:55

Cette interview est-elle consultable sur YouTube ou DailyMotion, mon vieux PC ne lit pas les vidéos de Google !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Les non-dits de l'immigration   Jeu 26 Juil 2007 - 11:47

Remarquable ! Tout y passe: l'arme démographique, le voile de censure, Eurabia, la dhimmitude, la RATP, l'identité occidentale et le relativisme culturel, le djihâd "virus pan islamique" (islam in-réformable ou plutôt à "dé-réformer"), le féminisme collabo ...
Ou l'on apprend que les USA ont eux aussi leurs islamo-gauchistes (comme par hasard dans les universités et l'enseignement) et que Bush par certains côtés n'est pas plus clair que Sarko sur ces questions pourtant vitales !

Citation :
La leçon de tout ceci est qu'à un certain moment, la population européenne va se mettre en colère, parce qu'on ne leur a pas fait accepter cette immigration massive en leur disant qu'elle transformerait leurs sociétés en l'espace de deux générations, ce n'est pas ce qu'on leur a vendu. Si on leur avait dit celà, ils ne l'auraient pas accepté. Ça a toujours été vendu en termes économiques (...) Si votre société ne produit pas assez de plombiers de médecins d'infirmières, alors c'est qu'elle présente un défaut structurel que vous devriez résoudre en lui-même, pas en disant "oh ben on va importer tous des Yéménites parce que le Yémen est réputé pour sa plomberie" (...) la réalité, c'est que si vous en venez à dépendre de l'immigration, globalement dans votre structure économique, c'est une faiblesse à laquelle vous devez vous attaquer .

Rien à ajouter. Je vous laisse découvrir la terrible conclusion quant à l'issue de la confrontation si l'Occident passe sont temps à se dénigrer et ne prend pas la mesure des dangers qui le menacent en tant que civilisation.

Une vidéo à voir, revoir ... et un témoignage à faire circuler, y compris et surtout pour ceux qui croient encore au père Noël !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Résistant 31

avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Les non-dits de l'immigration   Jeu 26 Juil 2007 - 12:00

Pour partager ton analyse 007, serait-il possible que l'administrateur du forum nous livre une version de cette vidéo lisible sur tous supports, du style YouTube ou DailyMotion avec le lien correspondant, mon PC est équipé seulement de Windows98.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 511
Localisation : Frankistan
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Les non-dits de l'immigration   Ven 27 Juil 2007 - 12:39

Je n'ai malheureusement pas la solution ... Pourquoi 98 ne peut-il lire les videos Google ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revolution-bleue.forumactif.fr
Résistant 31

avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Les non-dits de l'immigration   Sam 28 Juil 2007 - 0:22

Faut poser la question à Google !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 511
Localisation : Frankistan
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Les non-dits de l'immigration   Mer 16 Jan 2008 - 2:00

Commencerait-on à passer des non dits ... à certaines accusations de plus en plus précises ? Deux interventions récentes méritent d’être signalées à ce titre:

1) La première revient sur les véritable motivations du politiquement coreect de gauche:
http://www.dailymotion.com/relevance/search/Zemmour/video/x3zexu_zemmour-tribalisation-de-la-france_news
Tout est parfaitement résumé par Zemmour , du premier des communautarismes institutionnalisé pour cause de sanctuarisation historique compréhensible (en passant seul un juif pouvait ainsi oser mettre en cause sa propre communauté du fait même de cet interdit) à la totalitarisation de l’antiracisme instrumentalisé délibérément par l’extrême gauche en mal de révolution beaucoup plus"anti-nationale"qu’anti-libérale

2) la seconde enfin fait le procès d’un autre internationalisme, libéral ou plutôt affairiste
http://gerardpince.blogspot.com/2008/01/la-commission-attali-relance-de.html
Citation :
En réalité, il est vain de critiquer de telles inepties et il faut plutôt rechercher à qui « le crime profite ». A ce titre, il convient de souligner que la Commission Attali compte 22 dirigeants de grandes entreprises. Or, en affaires les choix se fondent plus sur le calcul que sur l’idéologie. Par exemple, l’accroissement de la population par le biais de l’immigration, augmente la consommation et favorise la grande distribution. Le fait que cette consommation soit payée au moyen d’allocations financées par les contribuables, et que son excès entraîne un déficit massif de notre balance commerciale (40 milliards d’euro en 2007) n’entrent nullement en ligne de compte dans les calculs de ces entreprises. De même, se faire l’avocat d’une immigration, à 80% islamique dans le contexte français, peut constituer un argument pour vendre des centrales nucléaires aux dictatures du Maghreb ou du Golfe.
Sur un plan plus général, ces grands groupes veulent s’appuyer sur un prolétariat abondant, peu syndiqué, mal payé afin d’accroître leurs profits. Avec la mondialisation, ils peuvent délocaliser le capital dans les pays à bas salaires mais beaucoup d’entreprises ne veulent ou ne peuvent pas se délocaliser. On met donc en place une délocalisation interne qui consiste à importer des travailleurs à bas prix pour remplacer les nationaux, tout en laissant les coûts afférents (éducation, logement, sécurité etc.) à la charge des contribuables. Concrètement, ce phénomène entraîne la concentration des gains de la croissance au profit d’une élite mondialisée, la relégation de la classe ouvrière nationale dans les trappes de l’assistanat et enfin la paupérisation relative des classes moyennes (y compris aux USA). J’ajoute que ce recours à l’immigration ne correspond pas à la théorie libérale orthodoxe fondée sur l’avantage comparatif. Il s’agit donc d’une hérésie qui risque de s’avérer fatale au libéralisme dans l’esprit de nos populations (4).
L’horreur de la mondialisation relativiste pro migratoire en cours serait ainsi le fruit d’un double totalitarisme: néo communiste sous le masque d’un antiracisme dévoyé, et mondialo-capitalistique aux mains d’une élite affairiste sans scrupules.
Voilà qui semble donner quelque consistance au complot du "Nouvel Ordre Mondial" ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revolution-bleue.forumactif.fr
philiberte

avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Les non-dits de l'immigration   Ven 21 Mar 2008 - 11:45

http://www.ripostelaique.com/Bouillon-de-multiculture-a-l-ecole.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zermikus

avatar

Masculin Nombre de messages : 521
Localisation : Ouest
Secteur d'activité : Sans
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Les non-dits de l'immigration   Ven 21 Mar 2008 - 13:06

Assez surprenant, en effet...

A part ça, l'école va bien....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orion

avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : France (pour le moment ...)
Secteur d'activité : Observer
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: Les non-dits de l'immigration   Dim 17 Aoû 2008 - 19:47

Immigration, Danemark, crise avec l’Union Européenne et blackout médiatique
Posté le 17 août 2008 |
Auteur : bds
http://www.fdesouche.com/?p=3622

Depuis le mois de juillet, c’est la crise entre le Danemark et l’Union Européenne. Sujet ? L’immigration. Vous n’en avez pas entendu parlé ? C’est normal. Panem and circenses [du pain et des jeux]

Une récente décision de la cour Européenne donne des maux de têtes au gouvernement danois. Cette décision pourrait sérieusement remettre en cause la politique d’immigration du Danemark, l’une des plus restrictives d’Europe.

Dans une affaire de mariage qui se passe en Irlande, la cour européenne a décidé le 25 juillet que (attention c’est compliqué) les épouses de citoyens membres de l’UE qui ne sont pas elle-mêmes membres de l’UE, ne pouvaient pas se voir refuser l’entrée en Irlande.

A la suite de cette décision européenne — qui fait jurisprudence — des couples se sont adressés au Ministère Danois pour contester un refus d’admission dans le pays. Soumis à diverses pressions (on vous passe les détails), le ministre danois a annoncé une refonte du système d’immigration du Danemark.

Le Parti du peuple Danois — parti de droite qui fait partie de la coalition au pouvoir — ne l’entend pas de cette oreille : “Le gouvernement doit répondre à l’UE que l’une des conditions pour l’adhésion du Danemark à l’Europe était l’indépendance de sa politique d’immigration.” Ajoutons que le parti de gouvernement (minoritaire) ne tient que grace au soutien du Parti du peuple Danois.

Réponse du ministre caniche : “Vous demandez que l’immigration soit soumise à une exception danoise, alors que le principe fondamental de liberté de circulation au sein de l’UE est supérieur à bla bla bla”.

La presse s’en mêle : un conseiller Machin a balancé dans le Jyllands Posten du 29 juillet que la cour Européenne se mêlait de faire le boulot des hommes politiques, qui sont élus (eux). “La cour européenne définit des politiques parce que les hommes politiques les laissent faire. Des décisions qui devraient être du ressort des représentants élus sont confiées à la Cour”.

Et selon des correspondants danois, le pays gronde dans le même sens : les politiques sont accusés de faire le jeu de la Cour européenne et d’abandonner la souveraineté danoise.

Trois camps se distinguent, c’était à prévoir :
• Majoritaire et en croissance : des DDS (Danois de souche) proprement furax, qui veulent la libre détermination du Danemark sur ces questions. On entend même des voix demandant de quitter l’Europe. Improbable, certes, mais nouveau dans le pays.
• Les mitigés, qui selon leurs intérêts, défendent tantôt la souveraineté danoise, tantôt l’Europe.
• Les partisans inconditionnels de l’Europe qui sont prêts à suivre les yeux fermés des politiques décidées à Bruxelles, Strasbourg etc…

Depuis le début du mois d’août, c’est donc la crise au Danemark. Et les éditoriaux du Jylland Posten sont saignants :
« Pourquoi la politique d’immigration danoise n’a-t-elle jamais été soumise à réferendum ? Pourquoi ne demande t’on jamais son avis à la population ? (…) Avoir un avis critique sur l’immigration est quasi interdit : toute remarque négative est soumise à un mitraillage de “racisme”, “discrimination”, “xénophobie” etc… » [Ça rappelle un autre pays, mais lequel…]

Le Parti du peuple danois a fait paraitre le 4 août, dans différents journaux, cette pleine page (photo) intitulée : “Qui fait la loi au Danemark ? La Cour Europénne ou les Danois ?”
Le parti (qui fait parti de la coalition au pouvoir, rappelons-le) menace le premier ministre de faire tomber le gouvernement.

En face (au 7 aout) la Commission Européenne s’apprête à mettre à bas la politique d’immigration danoise et faire adopter au gouvernement du Danemark les règles européennes en portant l’affaire devant la “Justice européenne”…

Voilà, je ne sais pas la suite. Pas encore. Les lecteurs compétents sont invités à fouiller et à relayer leurs infos. Ce dossier est une bombe.
http://www.fdesouche.com/?p=3622
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Les non-dits de l'immigration   Lun 18 Aoû 2008 - 20:50

Pas un mot (pas un seul !) dans nos mierdas ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philiberte

avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Les non-dits de l'immigration   Mer 20 Aoû 2008 - 12:04

007/** a écrit:
Pas un mot (pas un seul !) dans nos mierdas ....

c'est pour celà qu'on est là, pour transmettre et relayer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Les non-dits de l'immigration   Mer 20 Aoû 2008 - 18:20

Allez, pour en rajouter une couche: Moyens-classeux-de-souche, vous voulez connaître l’une des réponses à vos difficultés à partir en vacance ? C’est [ICI] -> Edition du Mardi 19 aout -> 13h23m47s (ou cliquez sur le sujet [J.O.: des jeunes de Seine-Saint-Denis à Pékin]):
PS: La vidéo n’étant en ligne que pour la semaine, nous vous en transcrivons ci dessous le résumé de la rédaction de France 2, annotations et guillemets éventuels de notre cru ...
Citation :
Grâce à une association de bénévoles (financée par qui ? ) et un formidable projet d’insertion professionnelle (même remarque) ils (une quinzaine de joyeux "Français" du 93: Steve, Zouhyer, Aoufi ... ) sont venus soutenir leur parrain, un boxeur "Français" (John M’Bumba) qui vient tout juste d’être éliminé. Pour certains l’aventure se termine merveilleusement bien, avec un contrat à l’appui !
Texto! Alors simple: vous aussi vous voulez vous offrir un séjour de 10 jours en Chine tous frais payés avec à la clef un emploi stable à votre retour ? Simple: contactez l’association en question ! Pour tous renseignements -> [France 2] qui se fera une joie de transmettre ...
En attendant votre générosité prélevée à la source a probablement permis ce genre d'escapade dispendieuse. Voilà également pourquoi vos vacances racourcissent d'année en année ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philiberte

avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Les non-dits de l'immigration   Jeu 21 Aoû 2008 - 10:20

j'ai transmis!
on n'en parle pas beaucoup, je voudrais bien connaître les réactions des smicars, et de certains chômeurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Les non-dits de l'immigration   Ven 24 Oct 2008 - 12:43

Les analyses « droits de l’hommistes », favorables à l’immigration, compréhensives à l’égard du multiculturalisme et compatissantes envers les « exclus » et les délinquants des banlieues, constituent un élément majeur de la culture du renoncement national. Il s’agit là à l’origine d’analyses « de gauche ». L’on peut cependant observer qu’elles sont aujourd’hui partagées également par la plupart des responsables, des intellectuels et des journalistes de droite.
La question se pose de savoir pourquoi ces deux pôles en principe opposés ont fini par adopter sur ces questions des positions identiques. Le phénomène a au moins trois explications. La première tient aux profits considérables que l’oligarchie tire de la mondialisation. La seconde est celle-ci : la plupart des mouvements d’idées qui ont eu une importance en France depuis deux siècles conduisent à la haine de soi. Nous y reviendrons. Il y a également une troisième explication, qui mérite que l’on s’y attarde quelque peu : les positions « généreuses » de l’élite de gauche et de droite sur l’immigration, l’exclusion et les banlieues ont permis de détourner l’attention de l’opinion, en escamotant la question de l’argent et de la richesse.

Jusque dans les années 80, en effet, être « de gauche » signifiait avant tout que l’on se préoccupait d’égalité, que l’on se méfiait de l’argent et que l’on brocardait les riches. Devenus à leur tour aisés et même parfois fortunés, les membres de l’élite de gauche (politiciens, intellectuels, artistes, journalistes) couraient le risque de voir leur légitimité de dirigeants de gauche être contestée.
Les oligarques de gauche ont alors fait en sorte que le débat public entre « progressistes » et « réactionnaires » ne porte plus en premier lieu sur les questions d’argent et d’inégalités liées au système économique, mais plutôt désormais sur les thèmes de l’immigration, de l’exclusion et des banlieues. Etre de gauche dorénavant, ce n’est plus faire une fixation sur l’argent : pourvu que soit établie l’égalité des chances, la gauche considère aujourd’hui que l’argent honnêtement gagné récompense légitimement ceux qui « prennent des risques », font preuve « d’initiative » et sont « créateurs de richesse ».
La définition de l’identité de gauche a changé : être de gauche désormais, c’est avant tout être solidaire, non plus des classes populaires d’antan, mais des plus pauvres qu’elles, les « exclus » : les immigrés, les SDF et les jeunes des banlieues. A la faveur de ce tour de passe-passe, les oligarques de gauche, en prenant part dans les premiers rangs aux « luttes » contre les « exclusions », ont pu continuer à incarner et à diriger la gauche, en dépit de la robustesse de leurs comptes en banque.
Il se trouve que l’élite de droite a vu, elle aussi, tout l’intérêt qu’il y avait à adopter à son tour les positions « droits de l’hommistes ». Ayant choisi de manifester, au même titre que la gauche, leur générosité à l’égard des immigrés et des « exclus » de banlieues, les oligarques de droite échappent désormais, pour l’essentiel, aux mises en cause sur le terrain de la richesse (quelques polémiques ponctuelles sur les « golden parachutes » exceptées).
C’est ainsi par exemple que M. Chirac est devenu au cours de ses deux mandats l’un des avocats les plus ardents de la lutte contre le racisme et les discriminations (avec notamment la création de la Halde), l’un des artisans les plus actifs de la repentance (avec l’adoption des lois mémorielles et le retrait de la loi mentionnant les aspects positifs de la colonisation) et l’un des principaux promoteurs des cultures « plurielles » (avec la création du musée des arts premiers et de la cité de l’immigration).
De la même manière on sait que l’actuel président de la République, M. Sarkozy, ancien maire de Neuilly, ancien avocat d’affaires, ami personnel de plusieurs éminences du CAC 40, est un représentant emblématique de la droite d’argent.
Il est intéressant de noter qu’il est par ailleurs favorable à la poursuite de l’immigration (même s’il la souhaite « choisie) ; qu’il est favorable au financement public des mosquées ; qu’il est favorable au droit de vote des étrangers aux élections locales ; qu’il est un partisan actif de la discrimination positive ; qu’il a fait adopter en tant que ministre de l’intérieur différentes mesures « droits de l’hommistes », comme la suppression de la « double peine » ou l’interdiction d’expulser les clandestins mineurs ; et qu’il est le premier président à avoir composé un gouvernement comprenant trois personnes représentant « la diversité » et à avoir confié à l’une d’elles un ministère régalien.
Dans la même veine, le PDG d’AXA, M. Bébéar, l’une des premières fortunes de France, s’est fait le champion au sein de son entreprise de la politique des CV anonymes et des recrutements volontaristes reflétant la diversité ethnique.
Citons également le cas emblématique de M. Louis Schweitzer. Haut fonctionnaire de gauche, nommé par ses amis socialistes à la tête de l’entreprise Renault, c’est par M. Chirac qu’il est ensuite choisi pour prendre la direction de la haute autorité de lutte contre les discriminations (raciales en particulier) que le président venait de créer. Voici donc cet individu, devenu riche en développant notamment la vente d’automobiles dans les pays émergents (et contribuant ainsi, au passage, à aggraver la pollution de l’air), qui, fortune faite, adoubé par la gauche comme par la droite, achève sa carrière sur le terrain de la morale en prônant l’accueil et l’ouverture vis-à-vis des immigrés (et en poursuivant pénalement les « petits blancs » qu’il
accuse de racisme).
Le discours favorable à l’immigration et aux exclus a été utilisé efficacement par l’oligarchie pour maintenir sa position dominante : c’est là l’une des explications de l’attitude de renoncement national adoptée par la classe dirigeante.
http://www.fdesouche.com/?p=6993#more-6993
à noter que certains commentaires complètent judicieusment cette analyse Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Les non-dits de l'immigration   Mer 17 Déc 2008 - 16:53

Amirouche Laïdi président du club Averroes lors d'un débat du club de J-F Copé "Génération France" menace
Citation :
La diversité, c'est aussi pour les blancs. Aux états unis en 2050, les blancs seront minoritaires et ils seront bien contents d'avoir des lois qui protègent et font la promotion de la diversité ...
Citation :
l'histoire s'accélère et vous ne savez pas, ce qui est impossible aujourd'hui est probable demain
http://www.dailymotion.com/noop/video/x7r5bi_averroes-la-diversit-cest-aussi-les_news
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Les non-dits de l'immigration   Mer 7 Jan 2009 - 11:42

85% des Italiens veulent stopper l'immigration !

http://www.islamisation.fr/archive/2009/01/04/sondage-ipsos-85-des-italiens-veulent-stopper-l-immigration.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zermikus

avatar

Masculin Nombre de messages : 521
Localisation : Ouest
Secteur d'activité : Sans
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Les non-dits de l'immigration   Mer 7 Jan 2009 - 12:08

Les italiens sont les premiers à réagir...
Et même les seuls...
Du reste, ils viennent de subir une attaque en règle, avec invasions simultanées de plusieurs parvis de cathédrales, justement - et comme par hasard, à l'heure de la prière... Ce qui fait que lesdits parvis ont été (dés)honorés de culs en l'air dont la clarté du message ne laisse aucun doute.

Mais l'imam de service l'a bien expliqué : "Il se trouve que les gens étaient là, à l'heure de la prière, s'ils avaient été ailleurs, ils auraient prié ailleurs"... Plus tordu, tu meurs... Parce que pour un musulman, la prière, c'est comme l'envie d'aller au WC : quand faut y aller, faut y aller... Il paraît même que la prière est prioritaire, il faudra que je me renseigne...

Cela dit, les "autorités" italiennes ont réagi, et véhémentement. Ce qui n'est jamais le cas au pays de la tolérance qu'est francabia...

Tolérance = couardise + lâcheté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Les non-dits de l'immigration   Jeu 8 Jan 2009 - 14:43

Citation :
« Faire avancer la France » ? Beaucoup de ce qui est entrepris aujourd'hui fera terriblement régresser la France. Rendez-vous compte, à l'heure où la France devrait concentrer toute son énergie et celle de son peuple à innover pour se frayer un véritable chemin dans la mondialisation, le temps, les deniers publics et l'énergie qui sont dépensés à tuer le mérite républicain, jusqu'à aller supprimer certaines épreuves de vérification des connaissances dans le recrutement des enseignants qui formeront les générations futures. Tout cela fera régresser la France jusqu'à en faire un pays sous-développé et croyez-moi, je sais de quoi je parle !
Si les dernières vagues d'immigration, otages de leur dissonance identitaire, n'avaient pas trouvé de merveilleux collaborateurs au sein des équipes dirigeantes en place, la France ne se trouverait pas dans une situation aussi périlleuse.
Et c'est une "pépite" qui le dit !
http://puzzledelintegration.blogspirit.com/archive/2009/01/05/les-pepites-de-l-emission-de-bfm.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
V12



Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Les non-dits de l'immigration   Jeu 8 Jan 2009 - 18:27

L’Union Européenne veut faire venir 50 millions d’africains
Posté le 8 janvier 2009 | Auteur : François

D’aprés la presse anglaise, l’UE preparerait le recrutement de 50 millions
d’africains pour venir travailler en Europe.

AN EU job centre for migrants 

seeking work in Europe has been opened secretly in the West 

African state of Cape Verde.

The project is the second phase of a Brussels tax-funded plan to invite more than 50 million African workers into Britain and other members of the 27-nation EU bloc.

The advice centre, based in the island nation’s poverty-stricken capital Praia, follows a similar job centre opened in the desert 

African state of Mali in October.

source

source 2 - source 3

vu sur http://www.fdesouche.com/articles/19936
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les non-dits de l'immigration   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les non-dits de l'immigration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lieux dits
» Hameaux et lieux-dits
» La Cité de l’immigration
» [Grand Thème] Immigration, sans papiers, travail clandestin
» "des mots dits...aux écrits".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Révolution-bleue :: Société :: Immigration-
Sauter vers: