Révolution-bleue

Ce forum a pour objectif d'organiser la résistance en région.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ecole et immigration : le nouveau pavé de Claude Allègre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Résistant 31

avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Ecole et immigration : le nouveau pavé de Claude Allègre   Jeu 4 Oct 2007 - 1:03

Quand est-ce qu'Allègre rentre au gouvernement pour enfin dégraisser le mammouth !?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philiberte

avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Ecole et immigration : le nouveau pavé de Claude Allègre   Jeu 4 Oct 2007 - 10:48

Zermikus a écrit:
Notez quand même que ce monsieur, le sinistre robien, n'a pourtant pas hésité à condamner - certes à mots couverts, le professeur Reedeker (qui aurait du avoir plus de réserves, paraît-il). Même chose pour le professeur du Havre. Et ne parlons pas de tous les malmenés à qui on déconseille "très vivement" de porter plainte. Remarquez, c'est logique, quand un enseignant va porter plainte, les parents du délinquant sont déjà passés avant, et ce sont eux qui ont déjà porté plainte ! Et comme on croit toujours le premier....

Ce qui montre bien la versatilité de ces personnages : on répond en fonction de la situation, on s'adapte, quoi !
Quant il a prononcé ses paroles si pertinentes, il devait avoir à clouer un bec de syndicaliste !

En attendant, je partage l'avis que si notre E.N. en est rendue à ce point, elle en est en grande partie responsable. Par contre, et ce qui m'inquiète, c'est "qui" tire les ficelles ?..
Parce que dans tout comportement humain - surtout dans le domaine de la veulerie, il faut toujours voir à qui profite le crime.

je vais parler au nom de ce que je connais: les enseignants du primaire, les instit', quoi!
croyez-moi, dès qu'il y a un problème avec les parents, on se sent bien seuls. on est complètement lâché par l'administration. on doit se débrouiller souvent avec l'aide des collègues, qui sont solidaires, heureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philiberte

avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Ecole et immigration : le nouveau pavé de Claude Allègre   Jeu 4 Oct 2007 - 11:01

- Les résidus de la chienlit soixante-huitarde pour qui "il est interdit d' interdire".

********** les "résidus de la chienlit-soixante-huitarde", il y en a de moins en moins, j'en fais partie. pour enseigner, il faut un minimum de discipline, et on ne l'obtient pas en interdisant d'interdire...


- Une opposition de la gauche doctrinaire qui refuse toute mesure venant d' un gouvernement dont elle ne tient pas les rênes, au point d' accepter l' autodestruction d' un édifice qu' elle contrôle depuis des décennies.

******* je voudrais bien des exemples...-


Les islamistes qui voient en l' école un frein à l' islamisation de la France. En effet, par ses programmes scolaires, en particulier sciences et histoire, par le développement de l' esprit critique, de la curiosité intellectuelle, l' école est l' ennemi de l' islam obscurantiste qui se satisfait mieux de cerveaux vierges de connaissances où imprimer sa marque et d' analphabétisme.

******** mais ça, les enseignants n'y peuvent pas grand chose, puisque les gouvernants abondent dans ce sens, en acceptant par exemple que les livres d'Histoire soient reprogrammés...

Il faut ajouter à cela les acteurs de la société de consommation qui bêtifient et infantilisent à tout va notre jeunesse pour la garder le plus longtemps possible dépendante des modes futiles mais dispendieuses.
Télé réalité, industrie du disque et du show biz, opérateurs de téléphonie mobile, industrie du vêtement etc. , tous très heureux de trouver un tel vivier de consommateurs décérébrés.

********** et pour quoi?? c'est une question de gros sous, les pubs qui rapportent aux chaînes de télé, et aux boîtes qui les paient en abrutissant les consommateurs . ils sont b... par devant et par derrière! quelle partouze!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zermikus

avatar

Masculin Nombre de messages : 521
Localisation : Ouest
Secteur d'activité : Sans
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Ecole et immigration : le nouveau pavé de Claude Allègre   Jeu 4 Oct 2007 - 11:05

Philiberte, je connais un peu le problème, en tous les cas "mieux que par entendre dire"...
Non seulement ils sont seuls dans le primaire, mais eux aussi, pas du tout soutenus - voire enfoncés, par leur direction. Et même dans le privé (que je connais mieux).

Cela m'inquiète, c'est ce que je dis dans mon précédent post. Si l'autorité du maître est bafouée, le système est obsolète, caduc, vide, inadéquat, bref, bon pour la réforme, malgré les qualités indéniables de beaucoup d'intervenants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mourad

avatar

Masculin Nombre de messages : 364
Localisation : Grand Ouest
Secteur d'activité : Informatique
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Ecole et immigration : le nouveau pavé de Claude Allègre   Jeu 4 Oct 2007 - 14:57

68 a causé des ravages énormes dans toute la société.
Pour ce qui nous intéresse ici, l' éducation nationale, 68 s' est montré un typhon destructeur.
Les soixante-huitard partent à la retraite mais le mal est fait, la maison est détruite pour longtemps, leurs idées sont toujours répandues dans les jeunes générations d' enseignants.
La contestation du contenu de l' enseignement, la revisitation des manuels scolaires, d' histoire en particulier, l' abandon des matières jugées trop républicaines comme l' éducation civique, l' apprentissage de la Marseillaise, le respect du drapeau français, la participation de classes à des cérémonies du souvenir.
L' abandon de toute sélection honnie, dans l' ensemble du cursus scolaire et universitaire, qui conduit tant de jeunes à perdre de précieuses années dans leur construction d' homme et nuit à la qualité de l' enseignement pour tous.
Il y a un inventaire effrayant à réaliser de tout ce que ce mouvement a coûté à la nation et aux générations qui ont suivi celle de 68 et de ce qu' il coûte encore.
Pour ce qui est de la "modernisation" des rapports enseignant-élèves, il m' a été donné de pénétrer dans une classe de CM2, à la recherche d' un "professeur des écoles".
Quelle ne fut pas ma surprise de tomber sur un bordel innommable. Les élèves chahutant , par petits groupes réunis selon leurs affinités, se déplaçant dans toute la classe, riant et s' invectivant d' un bout de la salle à l' autre.
J' ai d' abord pensé à un inter-classe non surveillé puis j' ai découvert "l' enseignant".
Un type en jean, mal rasé, cheveux longs et sales réunis en queue de cheval, assis à une table d' écolier et entouré d' une bande de 5 à 6 gamins à qui il semblait expliquer quelque chose, oubliant parfaitement l' existence et l' occupation des 20 autres. Inconsciemment, j' ai fait le rapprochement avec Monsieur Vignaux, mon instit' de CM2, ses veston cravatte", ses pantalons au pli irréprochable et ses chaussures cirées. Je le détestais car il m' avait dans son collimateur. Mais comme je le respectais cet homme !
A quel degré de pourrissement sommes nous tombés si l' on n' exige même plus d' un "professeur des écoles" le simple respect de soi-même à défaut du respect dû à ses élèves ?

J' ai suivi des cours de pédagogie dans ma vie. L' enseignement que je dispensais avait une importance vitale pour mes élèves. Je n' avais pas le droit à l' erreur, question de vie ou de mort. Et bien jamais je n' aurais mené une classe de cette manière. Bien sûr, l' IUFM de gauche, connais pas...

La gauche doctrinaire qui s' est emparé de la déséducation nationale comme elle a tenté et partiellement réussi de le faire pour la culture et la solidarité défend bec et ongle son influence dans l' enseignement.
Des exemples, j' en ai déjà fourni en reprenant les paroles du tiède ministre De Robien:

"- Quand, avec le ministre de l'Intérieur, nous avons voulu une présence visible de la police aux abords des établissements, notamment pour empêcher le racket et le trafic de drogue, il y a eu aussitôt des protestations.

- Quand on a voulu régler le problème des groupes d'élèves perturbant une classe, par une circulaire sur la discipline scolaire, il y a eu des protestations et même un recours devant le juge ;

- Quand mon prédécesseur a proposé que l'on donne aux élèves de 3è une note de vie scolaire, pour tenir compte de l'assiduité et du comportement, il y a eu le même concert de protestations !"

Si cela n' est pas l' acceptation de son auto-destruction pour préserver à tout prix une main mise certaine, qu' est-ce donc ?
Peut-être, sûrement aussi cela transposé à la France:
"La subversion cela signifie essentiellement : changer la perception de la réalité de tous les américains, au point que malgré la profusion d’information, plus personne n’est plus capable de tenir un raisonnement correct afin de défendre ses propres intérêts, ceux de sa famille, de sa communauté, ou de son pays. C’est un processus de lavage de cerveau généralisé, qui va très lentement, et qui comprend 4 phases.
La première phase est celle de la démoralisation . Cela prend entre 15 et 20 ans pour démoraliser un pays. Pourquoi tant d’années ? Parce que c’est le nombre d’années minimum requis pour éduquer une génération d’étudiants du pays visé, et pour l’exposer à l’idéologie adverse. En d’autres termes, l’idéologie marxiste-léniniste est actuellement injectée dans les esprits malléables d’au moins 3 générations de jeunes américains, sans rencontrer de résistance, sans être contre-balancée par les valeurs de base de l’Amérique ou par un patriotisme américain."
http://revolution-bleue.forumactif.fr/Politique-f28/Les-idiots-utiles-t264.htm
Rajoutez au marxisme-léninisme son allié l' islamisme et vous aurez tout compris.

Lorsque je parle d' attaques en règle de l' EN venant de l' intérieur et de l' extérieur, l' extérieur signifie pour moi d' abord le travail de sappe entrepris par les islamistes et souligné dans le rapport Obin sur les signes et manifestations d’appartenance religieuse dans les établissements scolaires.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/syst/igen/rapports/rapport_obin.pdf
Les enseignants n' y peuvent-ils pas grand chose ou bien préfèrent-ils s' écraser et faire l' impasse sur certains cours qui fâchent ?
Vous avez raison, le gouvernement ne joue pas son rôle de directeur et de protecteur de l' EN dans cette affaire.
Il laisse les enseignants le cul entre deux chaises. D' autre part, toute intervention de sa part serait ressentie et dénoncée comme une intrusion de type totalitaire dans le fonctionnement de l' institution par l' EN elle-même.
L' affaire du professeur Louis Chagnon est un exemple parfait de ce qui arrive à un prof' cherchant à faire son boulot en conscience.

Et pour finir, je vais me refaire une projection privée de la Star' Ac pour ne plus avoir à penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philiberte

avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Ecole et immigration : le nouveau pavé de Claude Allègre   Ven 5 Oct 2007 - 16:00

"voire enfoncés, par leur direction."

pas par nos directions, zermi! les directeurs d'écoles ne sont souvent que des instits avec une énorme charge de travail supplémentaire, peu d'indemnités financières et peu ou pas de décharge de classe. ils ont les mêmes problèmes que nous, et n'interfèrent pas pédagogiquement dans les classes.
non, ce sont les inspecteurs, souvent issus du second degré, qui sortent des c...ries grosses comme eux, parce qu'ils n'ont qu'une approche théorique de l'enseignement en primaire.
on leur bourre le mou, et ils essaient de faire passer. on fait de la résistance quand on voit que c'est inadapté.
les fameuses études surveillées, telles qu'on voulaient nous les faire faire n'étaient que de la poudre aux yeux, par exemple! il y avait beau temps qu'on appliquait tout ça, sans le nommer comme ça.
un exemple de grosse c...ries: un inspecteur était à l'origine prof d'histoire en collège. il voulait nous faire parler 10h dans l'année de la guerre de 100 ans ( sur 35h d'histoire au total) en CE2 ( enfants de 8/9 ans!) ça m'a bien fait rire, mais je n'ai rien osé dire. mais ce n'est qu'un détail... :-)))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Ecole et immigration : le nouveau pavé de Claude Allègre   Ven 5 Oct 2007 - 17:05

philiberte a écrit:
"ça m'a bien fait rire, mais je n'ai rien osé dire. mais ce n'est qu'un détail... :-)))

Et si vous aviez "osé", quelles auraient été les suites ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Résistant 31

avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Ecole et immigration : le nouveau pavé de Claude Allègre   Ven 5 Oct 2007 - 23:14

mutation d'office dans le 9-3 pour leur EXPLIQUER en long en large et en travers les tenants et les aboutissants de la guerre de CENT ANS à ces métèques !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mourad

avatar

Masculin Nombre de messages : 364
Localisation : Grand Ouest
Secteur d'activité : Informatique
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Ecole et immigration : le nouveau pavé de Claude Allègre   Sam 6 Oct 2007 - 9:31

Le Conseil de l'Europe prend position contre le créationnisme radical

Dans une résolution très ferme, l'organisation appelle ses 47 Etats-membres à écarter cette théorie des programmes scolaires lorsqu'elle est enseignée en tant que science. Pour la rapporteuse du texte Anne Brasseur, l'idée que Dieu ait créé la terre et toutes les créatures qui l'habitent ne doit pas restreindre ou censurer l'enseignement scientifique : "Il y a des créationnistes qui veulent faire passer leur croyance -car il s'agit de croyance- comme une science et faire enseigner leur croyance dans des cours de science, de biologie. Et c'est là que réside le danger."

La question est d'autant plus sensible qu'une partie des créationnistes s'opposent à la théorie de l'évolution. Dans sa version la plus radicale, le créationnisme est aussi repris par des théoriciens d'extrême-droite et d'autres formes de fondamentalisme. "Quand je lis certains livres où on fait un amalgame en disant que Darwin est la source du terrorisme, il faut avoir plus que des doutes sur les auteurs", ajoute Anne Brasseur.

Très en vogue aux Etats-Unis, le phénomène a aussi gagné le continent européen. Au Royaume-Uni par exemple, les créationnistes donnent régulièrement des conférences dans des écoles publiques et des universités.

http://fr.news.yahoo.com/euronews/20071005/twl-le-conseil-de-l-europe-prend-positio-115566a_1.html

Il va y avoir du sport en classe des sciences de la vie d' établissements de zones prioritaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Résistant 31

avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Ecole et immigration : le nouveau pavé de Claude Allègre   Sam 6 Oct 2007 - 12:06

Inch Allah !

Créationnons-nous !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philiberte

avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Ecole et immigration : le nouveau pavé de Claude Allègre   Sam 6 Oct 2007 - 15:22

007/** a écrit:
philiberte a écrit:
"ça m'a bien fait rire, mais je n'ai rien osé dire. mais ce n'est qu'un détail... :-)))

Et si vous aviez "osé", quelles auraient été les suites ? Wink

je suis partie en retraite au 9ème échelon seulement, c'est vous dire si la retraite est faible...
j'étais déjà mal vue, si je l'avais ouverte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Résistant 31

avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Ecole et immigration : le nouveau pavé de Claude Allègre   Sam 6 Oct 2007 - 17:51

encore un fonctionnaire aigri saqué par sa hiérarchie !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philiberte

avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Ecole et immigration : le nouveau pavé de Claude Allègre   Sam 6 Oct 2007 - 22:27

Résistant 31 a écrit:
encore un fonctionnaire aigri saqué par sa hiérarchie !!!

vous me trouvez aigrie??? elephant elephant elephant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Résistant 31

avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Ecole et immigration : le nouveau pavé de Claude Allègre   Dim 7 Oct 2007 - 14:51

peut-être pas aigrie, mais sûrement pas suffisamment syndiquée dans le bon syndicat le la gôooooche bien-pensante !?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philiberte

avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Ecole et immigration : le nouveau pavé de Claude Allègre   Dim 7 Oct 2007 - 18:56

plus syndiquée du tout depuis 81, quand un bien syndiqué militant est passé devant moi pour un poste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zermikus

avatar

Masculin Nombre de messages : 521
Localisation : Ouest
Secteur d'activité : Sans
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Ecole et immigration : le nouveau pavé de Claude Allègre   Dim 7 Oct 2007 - 19:00

Une excellente raison pour rendre sa carte !
Allègre a d'ailleurs fait la même chose avec sa carte du PS....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Résistant 31

avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Ecole et immigration : le nouveau pavé de Claude Allègre   Dim 7 Oct 2007 - 22:24

Peut-être que votre appartenance syndicale n'y était pour rien, après tout, ce collègue syndiqué avait sûrement un peu plus d'ancienneté que vous !!

Je sais de quoi je parle, j'ai été récemment confronté au même problème dans mes services !

Il faut toujours faire attention au calcul de ses points, des fois, cela se joue à un tout petit point seulement !

Ah Administration quand tu nous tiens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philiberte

avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Ecole et immigration : le nouveau pavé de Claude Allègre   Lun 8 Oct 2007 - 12:51

Résistant 31 a écrit:
Peut-être que votre appartenance syndicale n'y était pour rien, après tout, ce collègue syndiqué avait sûrement un peu plus d'ancienneté que vous !!

Je sais de quoi je parle, j'ai été récemment confronté au même problème dans mes services !

Il faut toujours faire attention au calcul de ses points, des fois, cela se joue à un tout petit point seulement !

Ah Administration quand tu nous tiens !

j'étais largement devant lui. on m'a d'ailleurs donné des explications embarrassées quand je suis allée protester.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ecole et immigration : le nouveau pavé de Claude Allègre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecole et immigration : le nouveau pavé de Claude Allègre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Nouveau: Ecole Montessori de Thonon
» Maternité Claude Bernard (57) ou Mercy (57)
» un nouveau site t'entraide
» NOUVEAU DISPATCHING
» Nouveau Mustela sans paraben

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Révolution-bleue :: Société :: Education-
Sauter vers: