Révolution-bleue

Ce forum a pour objectif d'organiser la résistance en région.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le retour du politiquement correct

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
philiberte

avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Le retour du politiquement correct   Ven 2 Mai 2008 - 22:23

007/** a écrit:
Le karcheriseur karcherisé: suite ...
L’antiraciste (de par sa fonction) pris en flagrant délit de racisme !


ça me paraît gros, ce truc....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Le retour du politiquement correct   Sam 3 Mai 2008 - 12:05

Gros comme un entubage de première effectivement. Il n’est que plus plaisant de voir le représentant d’un gouvernement d’ouverture se faire mettre aussi grossièrement par les bénéficiaires de cette ouverture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Le retour du politiquement correct   Sam 24 Mai 2008 - 0:42

Comment se prendre les pieds dans le tapis du politiquement correct ou la "justice du non sens"
à lire absolument ! Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Le retour du politiquement correct   Ven 13 Juin 2008 - 11:31

Comment, de la discrimination, chez moi ? Impossible ! Les chiffres sont faussés, vos méthodes ne valent rien !
Voilà, en gros, comment les entreprises « testées » par la Halde (Haute autorité de lutte contre la discrimination et pour l’égalité) au cours d’une opération d’envoi de faux CV, ont réagi – même si, au bout du compte, seuls Accor, le Crédit agricole et Mercuri Urval ont été en définitive épinglés. Leurs noms ont été jetés en pâture à la presse lors d’une présentation au siège de la Halde, mardi, en présence de Louis Schweitzer, président de cette autorité administrative.
Les contestations sont multiples, mais elles sont aussi révélatrices d’un état d’esprit on ne peut plus politiquement correct. Aucune entreprise n’a dénoncé le procédé en tant que tel, aucune n’a revendiqué de mener sa politique d’embauche comme elle l’entend, toutes celles qui ont réagi l’ont fait en protestant de la sincérité de leur politique contre la discrimination. Et même de façon houleuse, paraît-il, au siège de la Halde, lundi…
Il a été reproché à la Halde d’avoir confié l’opération de « testing » (pour un budget de 570 000 euros !) à une société d’études, Arirs, dirigée par le sociologue Jean-François Amadieu… qui se trouve être membre du comité consultatif de la Halde.
Les entreprises testées, qui ont pu s’expliquer avant la publication des résultats, ont relevé en outre l’envoi de candidatures improbables, comme celui d’un « diplômé HEC » discriminable à travers son origine inscrivant au titre de l’expérience professionnelle : « plongeur ». Ou des candidatures mal soignées, ne comportant pas de lettre de motivation par exemple. Sur les 5 620 faux CV envoyés, tous sur Internet en réponse à 1 327 offres parues sur ce même support, 929, soit près d’un sur cinq, ont dû être éliminés par les « testeurs » eux-mêmes, obligés de reconnaître leur manque de sérieux. 2 288 étaient des candidatures « de référence » (jeunes Blancs ?), 1 972 présentaient le parcours fictif de Maghrébins ou d’originaires d’Afrique noire, et seuls 431 CV « émanaient » de candidats âgés de 45 ans. 648 réponses positives ont été enregistrées sur les fausses boîtes courrielles ou les messageries des numéros de portable créés pour l’occasion. L’échantillon, on peut le dire, est petit.
Au total, sur les quinze employeurs sélectionnés parmi les entreprises du CAC 40 et les cinq « intermédiaires de l’emploi » testés, seul Accor (l’un des premiers signataires de la Charte de la diversité !) est dénoncé pour avoir discriminé selon l’origine africaine, mais conteste énergiquement. Pour l’ensemble des entreprises, les discriminables selon l’origine auraient 22,77% de chances en moins d’être convoqués à un entretien. Pour l’âge, seuls le Crédit agricole et Mercuri Urval ont été désignés ; sur l’ensemble des tests, la Halde retient que les candidats âgés ont 42,17% de chances en moins.
Si les résultats des tests dont douteux, en revanche leur portée est profonde, puisqu’elle fait peser un risque concret de traque et de dénonciation sur les entreprises qui savent avoir tout intérêt à privilégier les candidatures discriminables au détriment des autres. Fictives ou non.
Pendant que l’on réfléchit à l’égalité devant l’emploi de Mohammed et de Jean-Pierre, d’un « petit vieux » de 45 ans et d’un jeune frais émoulu de la merveilleuse Education nationale, il en est un pour qui « l’égalité » se mesure autrement. Louis Schweitzer, super-cumulard des jetons de présence, énarque et ancien conseiller de Fabius, patron de la Halde et du conseil de surveillance du Monde, président des conseils d’administration d’AstraZenecca et de Renault, administrateur d’AB Volvo, de BNP Paribas, EDF, l’Oréal,Véolia, membre du conseil de surveillance de Philips, n’a pas de problèmes d’argent. En 2006, il était le patron français le mieux payé, avec plus de 11 millions d’euros de revenus. De quoi s’identifier aux minorités de tout poil, bien sûr !
http://www.present.fr/index.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philiberte

avatar

Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Le retour du politiquement correct   Ven 13 Juin 2008 - 23:55

la Halde, multi-subventionnée, avec nos impôts, bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Le retour du politiquement correct   Mar 24 Juin 2008 - 13:32

Greffe - Dons d'organes : les minorités défavorisées

Citation :
Une greffe rénale a en effet d'autant plus de chance de réussir que le patient "ressemble" à son donneur. "Les défenses immunitaires sont programmées pour reconnaître ce qui est étranger [à l'organisme]. Pour cela, elles se basent sur les molécules HLA (Human Lococyte Antigenes), qui sont une sorte de carte d'identité personnelle que l'on partage à moitié avec ses parents, potentiellement, avec ses frères, ses sœurs mais aussi en partie avec d'autres personnes."
Or, la répartition des molécules HLA n'est pas la même selon les régions du monde. Certaines d'entre elles sont plus fréquentes en Asie du Sud-Est qu'en Europe, par exemple. Ainsi, une personne née en Afrique ou de descendance africaine qui vit en Europe partagera des HLA avec beaucoup moins de gens que des Européens. Scandaleux, dame Nature pratique la discrimination ! Que fait la Halde ?
Allez petite transposition "nationale-naturaliste"
Citation :
Une greffe nationale a en effet d'autant plus de chance de réussir que l’invité "ressemble" à son hôte. "Les défenses immunitaires sont programmées pour reconnaître ce qui est étranger [à la nation]
Moralité: Plus l’histo-compatibilité est faible, plus ces défenses vont s’activer ...
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zermikus

avatar

Masculin Nombre de messages : 521
Localisation : Ouest
Secteur d'activité : Sans
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Le retour du politiquement correct   Mar 24 Juin 2008 - 14:32

Pas étonnant que des médecins soient mis à mal par des musulmans. Avec de pareilles "discriminations", les défavorisés ont tout lieu de se plaindre.
Et d'ailleurs, se plaindre, ils savent faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Le retour du politiquement correct   Ven 27 Juin 2008 - 20:23

La HALDE sanctionne le jeu des sept familles !!! ...

"Devant la réalité des nouvelles parentalités, les schémas normatifs ne sont plus à l'odre du jour, ils correspondent à des représentations rétrogrades qu'il convient d'éloigner des jeunes générations". C'est par ces mots que la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Égalité (HALDE) a fait savoir que les traditionnels "jeux des sept familles" seraient bientôt en voie d'interdiction, en tout cas sous cette forme. En effet, le célèbre jeu de société met en scène des couples et des filiations obligatoirement hétérosexuels, ce qui provoque la réprobation de Louis Schweitzer, président de la HALDE. "Les familles d'aujourd'hui ne ressemblent plus à cet antique modèle ; si ce jeu devait continuer d'exister, alors il devrait prendre en compte la multimodalité de la famille moderne : couples homosexuels, concubins, familles multiculturelles, configurations polygames, etc., mais aussi couples sans descendance, adoptions, familles recomposées, et mères porteuses sont désormais la marque de notre identité sociétale, ce que nos enfants doivent intégrer dès la plus petite enfance, y compris par le biais du jeu". Les fabricants ont jusqu'à 2010 pour proposer une nouvelle édition "plus citoyenne et plus représentative de la Diversité".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zermikus

avatar

Masculin Nombre de messages : 521
Localisation : Ouest
Secteur d'activité : Sans
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Le retour du politiquement correct   Ven 27 Juin 2008 - 20:30

Assurément, on n'est pas encore descendu au fond du gouffre...

Il est quand même curieux que cet organisme si précurseur ne mentionne pas les familles "macro-composées", je veux dire par là, composées d'un seul homme et de plusieurs épouses, ce qui correspondrait mieux à notre actualité, et surtout à notre futur proche...
Décidément, la halde-là a toujours un temps de retard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Le retour du politiquement correct   Sam 23 Aoû 2008 - 13:27

Source [Daoudal]
Citation :
La Lituanie fait de la résistance
Communiqué du « Centre LGBT Paris IDF »
Paris, le 20 août 2008
Le Maire des villes de Vilnius et de Kaunas refusent d'accueillir sur leur territoire municipal, le camion européen « Pour la Diversité et contre les discriminations ». [NDLR On aura noté l'intitulé du "commandement euromondialiste" qui va bien au delà de la simple lutte contre les discriminations]
La Commission Européenne, contrainte de parlementer avec les villes lituaniennes, doit se contenter d'installer le véhicule sur les parkings privés de supermarchés.
Un compromis a été trouvé contrairement à l'an dernier alors que Juozas Imbrasas, Maire de Vilnius, avait refusé d'autoriser l'entrée du camion dans la ville, prétextant que la participation de militants LGBT serait de la propagande pro-homosexuelle.
L'opération consiste à voyager à travers l'Europe pour promouvoir la diversité et éduquer sur la législation européenne contre les discriminations relatives au genre, au handicap, à l'âge, aux religions et croyances, aux questions de race et ethniques et à l'orientation sexuelle.
Deux Maires d'un pays membre de l'Union Européenne refusent d'accueillir une campagne menée sous la responsabilité de la Commission et donc de promouvoir la législation européenne contre les discriminations, parce que l'homophobie, la lesbophobie et la transphobie font partie des discriminations à combattre.
Avec l'ILGA-Europe et la Lithuania Gay League, le Centre LGBT Paris IDF s'indigne que des représentants d'un pays membre de l'Union puissent ainsi et sans encourir aucune sanction, bafouer les actions et la législation de l'Union Européenne.
Christine Le Doaré
Présidente Centre LGBT Paris IDF
Tél. 06.89.33.78.07
Centre Lesbien, Gai, Bi & Trans. de Paris et Ile-de-France • 63 rue Beaubourg 75003 Paris•
Accueil : 01 43 57 21 47 • Administration : 01 43 57 75 95 •
Site Internet : http://www.cglparis.org • Mail : contact@centrelgbtparis.org
Membre de l'ILGA-Europe, de l'Inter- LGBT et du SNEG•
Association à but non lucratif Loi 1901, déclarée au J.O. le 7 avril 1993 •
Agrément ministériel au titre de la Jeunesse et de l'Education Populaire depuis le 11 juin 1999•
L'association est soutenue par la Mairie de Paris, Sidaction, le GRSP IDF, la Région IDF, la DRAC•

[J'ai voulu citer intégralement ce communiqué pour qu'apparaissent les dernières lignes : ces activistes homos sont « agréés » au titre de la jeunesse et de l'éducation populaire, ils sont « soutenus » naturellement par la Mairie de Paris, mais aussi par la région Ile-de-France, et par la Direction régionale des affaires culturelles…]
Moralité: les associateurs de la pensée inique s'appuient sur des législations qu'ils ont contribué à initier et à faire mettre en place par des gouvernorats, et ce avec les rétributions que leur accordent ces derniers pour bons et loyaux et services. Le bon peuple dans tout ça ? N'a qu'à la fermer. Dans le même registre, quitte à nous fâcher définitvement avec l'establishment, [CECI] ...
Allez, bon we !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
007/**

avatar

Masculin Nombre de messages : 940
Localisation : Duché de BOURGOGNE
Secteur d'activité : Au service de sa Gracieuse Majesté
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Le retour du politiquement correct   Lun 8 Sep 2008 - 19:12

Le « mariage » homo rentre déjà par la fenêtre fiscale !

Nouveau coup tordu de la culture de mort et de « leur » Europe : par décision en date du 11 juillet 2008, Bercy a reconnu valable le « mariage » d’une paire d’homosexuels néerlandais installés en France et qui avaient contracté leur union aux Pays-Bas, leur permettant d’avoir une imposition commune.
« Cette décision administrative de la direction générale des finances publiques du ministère du budget, qui intervient un an et demi après ma saisine, est une petite victoire pour un grand avenir », a triomphé avec emphase leur avocat Me Alain Leclerc, faisant état d’une « première » en France. Ce précédent, qui constitue une reconnaissance a posteriori du « mariage » gay, permettra aux homosexuels venus de Belgique, des Pays-Bas ou d’Espagne (les trois pays ayant légalisé le « mariage » homo) de profiter de cette jurisprudence (à la seule condition de faire traduire leur acte de mariage en français).
Peter-Jan et Aad, « mariés » en 2002 à Leyde aux Pays-Bas où le « mariage » homosexuel est légal, vivent en France depuis plusieurs années. Ils tiennent un gîte dans le Gers et paient leurs impôts en France. Ces néerlandais voulaient faire une déclaration commune de revenus, ce qui leur était jusque-là refusé par l’administration, invoquant la loi française qui ne reconnaît pas la validité d’un « mariage » entre personnes du même sexe. Leur victoire certifiée par l’administration, ils ont tenu « à en faire profiter d’autres couples et ont communiqué vers les médias, notamment néerlandais », commente Me Leclerc, qui ajoute encore :
« Leur combat était moins sur les économies à réaliser que pour une question de principe (...). On a dévérouillé l’administration fiscale, c’est la grande victoire. Cela fait un an et demi que j’avais saisi le service juridique et la direction de législation fiscale : ces deux services devaient répondre… C’est une ouverture énorme pour les autres couples homosexuels et l’appréciation des autres impositions. Cela ouvre une porte sur les questions relevant de la succession. »
Deux parlementaires – le député Thierry Mariani (UMP) et le sénateur Jean-Louis Masson (non-inscrit) – s’étaient enquis parallèlement de la position du garde des sceaux. Dominique Perben leur répondit, à l’époque, que le droit français pourrait admettre la réalité d’un « mariage homosexuel » si le pays où il avait été célébré reconnaissait sa validité...
Porte-parole de l’interassociative Lesbienne Gaie Bi et Transsexuelle (Inter-LGTB : 60 associations !), Alain Piriou relève aussi qu’avant ce cas, « aucune demande n’avait abouti » pour aligner complètement une paire mariée sur le statut fiscal d’un couple marié (et non sur celui, plus restrictif des pacsés). Mais, objecte-t-il pour sa part : « Il faut raison garder sur les conséquences. On parle de fiscalité uniquement et le débat est vite réglé : dès lors qu’une disposition fiscale est applicable du fait que le couple est reconnu comme marié, il n’y a pas de raison qu’il n’en soit pas de même pour les autres impôts, notamment la succession. » Il rappelle notamment que le paquet fiscal de 2007 alignait le Pacs sur le mariage notamment pour la succession. « Reste les questions de l’adoption et de la pension de réversion mais je ne vois pas dans cette décision une brèche juridique dans laquelle s’engouffrer pour faire avancer ces droits là », a-t-il estimé.
Entre l’optimisme de circonstance de l’avocat et le pessimisme de situation du porte-parole, on saisit bien la stratégie appliquée. Aussi bien pour le « mariage » homosexuel que pour l’« homoparentalité », il s’agit d’obtenir par une série de décisions administratives, fiscales ou juridiques (souvent soutenues par la Halde) de rendre leur « illégalité » plus formelle que réelle. Par une reconnaissance administrative des effets amener peu à peu à une reconnaissance légale par la cause. Passer du fait accompli au déverrouillage de l’administration, puis des mœurs ainsi admises au déverrouillage de la loi. L’homoparentalité rentre ainsi par la fenêtre administrative d’une caisse d’allocations familiales et le « mariage » homo par celle des impôts avant d’entrer un jour par la porte légale !
Notons enfin qu’avec la réponse « relativiste » de Perben, c’est le concept même de droit national qui est gravement touché : pourquoi ne pas admettre également la réalité du mariage polygame si le pays où il a été célébré reconnait sa validité ?

REMI FONTAINE
[Présent]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le retour du politiquement correct   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour du politiquement correct
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les humoristes et le politiquement correct.
» Un soldat français de retour d'Afghanistan témoigne sur RTL
» y a-t-il un point de non retour ?
» retour du Sénégal...voyage initiatique
» Retour du BCG ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Révolution-bleue :: Société :: Politique-
Sauter vers: